Dans la rubrique :

Sankuru : Contrairement au rapport envoyé au chef de l’Etat, le gouvernement mis en place par Joseph Mukumadi est le fruit du large consensus

Contrairement au document intitulé « Rapport synthétisé sur la situation générale de la Province du Sankuru », rédigé et envoyé au président de la République, par le vice-gouverneur de cette province, en date du 28 mai dernier, le gouvernement provincial est bel et bien le fruit d’un large consensus de toutes les forces vives du […]

Contrairement au document intitulé « Rapport synthétisé sur la situation générale de la Province du Sankuru », rédigé et envoyé au président de la République, par le vice-gouverneur de cette province, en date du 28 mai dernier, le gouvernement provincial est bel et bien le fruit d’un large consensus de toutes les forces vives du Sankuru.

Et ce, selon l’esprit et lettre de la réconciliation entre les fils de la province, qui a eu lieu en son temps, sous la houlette de Kitenge Yezu, ancien Représentant spécial du chef de l’Etat.

Telle est la précision qu’apporte ce mardi 22 juin,
la Cellule de Communication du gouvernorat de cette province. Dans un communiqué de presse, cette structure indique ce qui suit: « le Gouvernement provincial mis en place par le Gouverneur Joseph Stéphane Mukumadi est le fruit d’un large consensus avec les forces politiques représentées à l’Assemblée provinciale, conformément au compromis politique, signé sous l’égide du Haut Représentant du chef de l’Etat, le Patriarche Kitenge Yezu ».

Le Gouverneur qui a honoré ses engagements, attend impatiemment que l’Assemblée provinciale convoque la plénière pour l’audition de son discours programme et procéder à l’investiture de celui-ci, souligne le document.

Et de rappeler: « ‘ la République Démocratique du Congo est un Etat de droit où le principe de séparation des pouvoirs est de stricte observance. Pour ce faire, Joseph Mukumadi n’a aucune injonction à donner, encore moins une influence à exercer concernant le prononcé des décisions judiciaires, notamment dans les arrêts rendus par la Cour d’Appel du Sankuru, contrairement à ce qui est avancé dans le document du vice-gouverneur.

Enfin, s’agissant de la situation sécuritaire en province du Sankuru, celle-ci
s’est nettement améliorée depuis l’avènement au pouvoir de Stéphane Mukumadi, la preuve c’est que, les incendies quotidiens des maisons ont cessé, plusieurs réseaux de coupeurs des routes démantelés, les semeurs des troubles et délinquants sont dans la geôle de la justice. Ce qui prouve à suffisance que le gouvernement provincial travaille conséquemment pour éradiquer quelques poches d’insécurité et pacifier définitivement la province.

Dans le même cadre, la cellule de communication du Gouvernorat fixe l’opinion sur la gouvernance orthodoxe de la province. Le gouverneur n’a jamais nommé un seul administrateur de territoire. De même en ce qui concerne des recettes générées par la direction des recettes du Sankuru. Celles-ci suivent une tracée régulièrement et rentrent aucunement dans les poches de l’individu Mukumadi. Initiatrice de plusieurs projets de développement en faveur des populations de sa province, le chef de l’exécutif provincial s’active pour que les finances de la province soient utilisées à bon escient, afin de matérialiser les projets de développement.

Giscard Havril

Sur le même thème

Culture : Fally Ipupa confirme la tenue de son concert à Goma Serena hôtel...

Après un rendez vous manqué, Fally Ipupa annoncé à nouveau dans la ville de Goma au mois d'août prochain.

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Le bureau du gouverneur de Kinshasa nie catégoriquement une prétendue demande de financement de...

Le document qui se propage sur les réseaux sociaux est une prétendue lettre adressée au Directeur Général de FirstBank DRC SA à Kinshasa/Gombe.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.

Kongo-Central : le port de Matadi en voie de modernisation 

Mercredi 10 juillet, le vice-Premier ministre, ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Jean-Pierre Bemba a présidé une réunion sur la mise en...