Dans la rubrique :

Goma : Tshisekedi et Kagame s’accordent à lutter contre l’insécurité

C’est l’un des accords signés entre la République démocratique du Congo et le Rwanda, ce samedi 26 juin, à Goma, dans la province du Nord-Kivu. Les deux chefs d’Etat se sont convenus de lutter contre l’insécurité dans la région, de créer des conditions favorables de développement, en vue de promouvoir et favoriser le commerce transfrontalier […]

C’est l’un des accords signés entre la République démocratique du Congo et le Rwanda, ce samedi 26 juin, à Goma, dans la province du Nord-Kivu.

Les deux chefs d’Etat se sont convenus de lutter contre l’insécurité dans la région, de créer des conditions favorables de développement, en vue de promouvoir et favoriser le commerce transfrontalier et la coopération économique entre leurs deux pays.

D’autres accords de coopération bilatérale, tels la protection et la promotion des investissements, celui sur la convention entre les deux pays en vue d’éviter la double imposition et prévenir l’évasion fiscale en matières d’impôts, ainsi que la coopération entre la société Aurifère du Kivu et du Maniema ( SAKIMASA) et DITHER LTD, ont également fait partie de ce lot

Comme à Rubavu, au Rwanda, le vendredi 25 juin, dans le chef-lieu du Nord-Kivu, les deux personnalités ont fait l’état de lieux des dégâts enregistrés, à la suite de l’éruption du volcan Nyiragongo.

Sur le même thème

Les Etats-Unis prolongent de 15 jours la trêve humanitaire dans l’Est de la RDC

Les Etats-Unis appellent au respect de cette pause dans les hostilités.

Le bureau du gouverneur de Kinshasa nie catégoriquement une prétendue demande de financement de...

Le document qui se propage sur les réseaux sociaux est une prétendue lettre adressée au Directeur Général de FirstBank DRC SA à Kinshasa/Gombe.

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Corneille Nangaa assiste à une messe : l’église catholique évoque un incident qui surprend...

Dans un communiqué, la CENCO évoque un incident survenu à la grande surprise de tous.

Plus de 50 personnes tuées lors de l’attaque de la milice Mobondo à Maï-Ndombe 

Des hommes en uniforme ont également perdu la vie sur le champ de bataille. Les forces de sécurité ont récupéré les corps sans vie après que l'armée ait réussi à disperser la milice, une fois de plus en moins d'une semaine.