RDC : Reçue par Sama Lukonde, la famille Chebeya a plaidé pour que la justice fasse son travail

Reçue samedi 3 juillet par Sama Lukonde, chef du gouvernement congolais, Annie Chabeya, veuve de Floribert Chebeya a plaidé pour que la justice fasse son travail, afin que toute la lumière soit faite dans l’affaire de son défunt époux, assassiné dépuis onze ans, soit le 2 juillet 2010. « J’ai trouvé le Premier ministre serein, […]

Reçue samedi 3 juillet par Sama Lukonde, chef du gouvernement congolais, Annie Chabeya, veuve de Floribert Chebeya a plaidé pour que la justice fasse son travail, afin que toute la lumière soit faite dans l’affaire de son défunt époux, assassiné dépuis onze ans, soit le 2 juillet 2010.

« J’ai trouvé le Premier ministre serein, attentionné. Il est à l’ écoute de tout le monde. Je lui ai présenté ma situation et notre voeu de deux familles Bazana Fidèle et Chebeya Floribert, pour la réouverture du procès. Pour nous, certes il y a des assassins qui ont fait des révélations mais, jusque là, on voit que tout est bloqué au lieu que le procès reprenne. On nous prend encore beaucoup de temps, alors que nous continuons à souffrir. Nous sommes toujours endeuillés parce que jusqu’aujourd’hui nous ne savons pas ce qui s’est passé réellement. Malgré les temoignages des gens, nous voulons connaitre exactement ce qui s’est passé. Que les veritables assassins soient arrêtés, jugés, selon la loi et la justice. Que la justice fasse vraiment son travail », a-t-elle déclaré au sortir de l’audience.

Accompagnée de Joseph Godé Kayembe, président de la Ligue de la zone Afrique de défense de droits des enfants et élèves ( LIZADEEL), plusieurs autres personnalités ont fait partie de cette délégation.

En rappel, Floribert Chebeya ancien responsable de la VSV ( Voix des sans voix) avait été assassiné en juin 2010 avec son chauffeur Fidèle Bazana.

Sur le même thème

Procès Nangaa et consorts: sur les 25 prévenus, 5 sont devant la barre

Corneille Nangaa et 25 de ses coaccusés seront jugés par contumace à l'issue d'un procès initié dans la capitale congolaise par le ministre de la justice Constant Mutamba.

Goma: une femme et son enfant décèdent dans un incendie à Kihisi

Une mère de famille ainsi que son enfant sont décédés dans un incendie qui s'est déclaré la nuit du hier mardi 23 juillet à Kihisi. Leur maison aussi a toute été ravagé par le feu. L'origine du drame serait la mauvaise installation du réchaud à gaz.

La MONUSCO ne partira pas de la province du Nord-Kivu

Finalement, la MONUSCO ne va pas quitter la province du Nord-Kivu. L'annonce a été faite par la ministre congolaise chargée des affaires étrangères. Une annonce largement critiquée dans l'opinion à Goma.

L’Abbé Jean-Bosco Bahala destitué de son poste de coordonnateur national du P-DDRCS

Quelques heures avant d'être révoqué, l'abbé Jean-Bosco Bahala avait communiqué à la presse qu'il était en mission à Kampala, en Ouganda.

Réglementation des églises : Le permis d’exercice de culte n’est pas prévu par la...

Le permis d'exercice de culte que le ministre impose par la voie d'un communiqué n'est pas prévu par la loi. c'est ce qu'indique Jean-claude Katende sur X