Dans la rubrique :

Felix Tshisekedi participe du 13 au 15 décembre à Washington au 2ème sommet États-Unis/Afrique

Le chef de l’Etat congolais Félix Tshisekedi va prendre part au 2ème sommet États-Unis/Afrique qui se tiendra Washington du 13 au 15 décembre prochain. D’après la cellule de communication de la présidence, le président de la République a quitté le sol congolais dimanche pour le pays de Joe Biden. « Invité par son homologue américain, […]

Le chef de l’Etat congolais Félix Tshisekedi va prendre part au 2ème sommet États-Unis/Afrique qui se tiendra Washington du 13 au 15 décembre prochain.

D’après la cellule de communication de la présidence, le président de la République a quitté le sol congolais dimanche pour le pays de Joe Biden.

« Invité par son homologue américain, Joe Biden, le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a quitté Kinshasa ce dimanche pour Washington, aux États-Unis d’Amérique, où il va prendre part à ces assises, aux côtés d’une dizaine de ses pairs africains », a indiqué la présidence.

La même source renseigne en outre que, à travers ce sommet, « Joe Biden se propose de soutenir l’insertion de l’Union africaine au Groupe des 20 pays les plus riches du monde (G20) ».

Selon le Président américain, ces assises de trois jours, seront aussi l’occasion pour les Etats-Unis de démontrer son engagement envers l’Afrique.

« Ce Sommet démontrera l’engagement durable des Etats-Unis envers l’Afrique et soulignera l’importance des relations entre les Etats-Unis et l’Afrique et d’une coopération accrue sur des priorités mondiales communes », a indiqué un communiqué signé par Joe Biden.

Sur le même thème

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Corneille Nangaa assiste à une messe : l’église catholique évoque un incident qui surprend...

Dans un communiqué, la CENCO évoque un incident survenu à la grande surprise de tous.

Plus de 50 personnes tuées lors de l’attaque de la milice Mobondo à Maï-Ndombe 

Des hommes en uniforme ont également perdu la vie sur le champ de bataille. Les forces de sécurité ont récupéré les corps sans vie après que l'armée ait réussi à disperser la milice, une fois de plus en moins d'une semaine.

Plus de 650 Congolais ont sollicité l’asile en Belgique en six mois 

L’Office des étrangers belge a mis en garde contre les demandes injustifiées et a conseillé aux Congolais d'éviter de se tourner vers des trafiquants de demandes d’asile.

Les conseillers communaux plaident pour l’organisation des élections des bourgmestres

Ils sont montés, ils ne veulent entendre rien d'autre que la tenue des élections. Plusieurs mois après leurs installations, les conseillers communaux ne voient pas leur utilité sans l'élection des nouveaux bourgmestres.