Présidentielle 2023 : après Matata et Seth Kikuni, Frank Diongo désiste en faveur de Katumbi

La coalition Katumbi et Matata continue à s’accroître. En moins de 24h, l’ancien gouverneur du Katanga Moïse Katumbi reçoit le soutien de ses pairs candidats présidents de la République. Le premier à avoir annoncé son désistement en sa faveur, c’est l’ancien premier ministre Matata Ponyo Augustin qui l’a fait savoir ce dimanche à travers une […]

La coalition Katumbi et Matata continue à s’accroître. En moins de 24h, l’ancien gouverneur du Katanga Moïse Katumbi reçoit le soutien de ses pairs candidats présidents de la République.

Le premier à avoir annoncé son désistement en sa faveur, c’est l’ancien premier ministre Matata Ponyo Augustin qui l’a fait savoir ce dimanche à travers une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux.

Dans la matinée, ce lundi, c’est un autre candidat à la présidentielle et malheureux aux élections de 2018, Seth Kikuni qui annonce aussi son désistement en faveur de l’ancien gouverneur du Katanga.

Ce même lundi, en début d’après-midi, Franck Diongo, un autre candidat à la présidentielle, annonce son ralliement à Moïse Katumbi. Tous affirment que Moïse Katumbi est le candidat idéal de l’opposition pour faire échec à la « machination » ainsi qu’à toute « fraude électorale planifiée » par l’Union sacrée en faveur de Félix Tshisekedi, son candidat.

D’autres candidats comme Denis Mukwege et Delly Sesanga qui ont fait bloc ensemble avec Katumbi, Matata et Diongo en début du processus électoral, ne se sont jusque-là pas prononcés en ce qui concerne leur ralliement ou non à Moïse Katumbi. Martin Fayulu semble évoluer dans son coin.

Au cours d’une conférence de presse ce lundi 20 novembre, Johnson Ishara Butaragaza membre du bureau politique du LGD cher à Matata et candidat Numéro 223 à la députation nationale dans la ville de Goma, a révélé que d’autres candidats présidents comme Mukwege et Fayulu pourront bien se joindre à ce ticket.

Il appelle tous ceux qui ont cru à la vision de Matata Ponyo d’apporter main forte à Moïse Katumbi afin de gagner les élections en République démocratique du Congo.

Sur le même thème

Goma: une femme et son enfant décèdent dans un incendie à Kihisi

Une mère de famille ainsi que son enfant sont décédés dans un incendie qui s'est déclaré la nuit du hier mardi 23 juillet à Kihisi. Leur maison aussi a toute été ravagé par le feu. L'origine du drame serait la mauvaise installation du réchaud à gaz.

La MONUSCO ne partira pas de la province du Nord-Kivu

Finalement, la MONUSCO ne va pas quitter la province du Nord-Kivu. L'annonce a été faite par la ministre congolaise chargée des affaires étrangères. Une annonce largement critiquée dans l'opinion à Goma.

L’Abbé Jean-Bosco Bahala destitué de son poste de coordonnateur national du P-DDRCS

Quelques heures avant d'être révoqué, l'abbé Jean-Bosco Bahala avait communiqué à la presse qu'il était en mission à Kampala, en Ouganda.

Réglementation des églises : Le permis d’exercice de culte n’est pas prévu par la...

Le permis d'exercice de culte que le ministre impose par la voie d'un communiqué n'est pas prévu par la loi. c'est ce qu'indique Jean-claude Katende sur X

Report du procès Bukanga Lonzo au 11 novembre prochain 

Il s'agit du troisième renvoi dans cette affaire impliquant l'ancien premier ministre Matata Ponyo.