Dans la rubrique :

France : la Gécamines signe un accord avec l’institution française BRGM, spécialisée dans les études géologique minérales

La Générale des Carrières des Mines (Gécamines) a signé un accord-cadre avec le Bureau de Recherches Géologiques et Minières français (BRGM), l’institution française BRGM, spécialisée dans les études géologiques minérales depuis 1959. Selon ce partenariat, le BRGM devrait aider l’entreprise minière de la RDC, à établir la cartographie et la certification de ses mines secondaires […]

La Générale des Carrières des Mines (Gécamines) a signé un accord-cadre avec le Bureau de Recherches Géologiques et Minières français (BRGM), l’institution française BRGM, spécialisée dans les études géologiques minérales depuis 1959.

Selon ce partenariat, le BRGM devrait aider l’entreprise minière de la RDC, à établir la cartographie et la certification de ses mines secondaires ainsi que l’accompagnement du développement industriel de procédés de retraitement secondaires respectueux de l’environnement.

L’accord prévoit également la protection et la valorisation responsable du patrimoine minier du pays y compris la relance et le renforcement de la politique géologique entre Paris et Kinshasa.

Partant de son expertise, révèle la Gécamines, BRGM devrait par ailleurs accompagner la société mère du pays pour une meilleure connaissance et maitrise de son patrimoine dit « Greenfield », afin de soutenir la valorisation de ses importantes ressources minières primaires existantes, dans le domaine du cuivre et du cobalt, mais aussi de l’étain, le zinc, le gallium, le germanium et d’autres matières stratégiques.

« Je suis très optimiste sur la suite de cette coopération entre acteurs qui se connaissent bien et que j’espère la plus rapide possible dans l’intérêt de Gécamines SA », a déclaré Placide Nkala Basadilua, Directeur Général de la Gecamines.

De son côté, le BRGM s’est engagé à accompagner la Gécamines SA dans la reconstruction des outils devant permettre de connaître et de maîtriser les ressources minérales et minières de son sous-sol, notamment via la digitalisation de ses archives physiques et géophysiques, la formation de son personnel et l’appui à la réorganisation structurelle et technique de sa direction de la géologie.

Ce deal intervient alors que le président congolais Félix Tshisekedi séjourne en France pour une visite officielle. Plusieurs partenariats ont été signés entre les deux pays.

Sur le même thème

La Cour militaire se dit « incompétente » à juger Salomon Kalonda 

Au vu de sa qualité de sénateur, la Cour militaire de Kinshasa s’est déclarée ce lundi 8 juillet, incompétente de juger l’opposant Salomon Kolonda,...

RDC : Les experts des Nations unies pointent du doigt le Rwanda dans un...

Les  experts des Nations unies mandatés par le Conseil de sécurité ont présenté leur rapport sur la situation en République démocratique du Congo (RDC).  Ce rapport...

Haut-Katanga : le gouverneur Kyabula publie son nouveau gouvernement provincial 

Le samedi 6 juillet à Lubumbashi, le nouveau gouvernement provincial du Haut-Katanga a été dévoilé au grand public.  Composé de dix ministres provinciaux, cette équipe...

La RDC et le Rwanda s’engagent dans une trêve humanitaire de deux semaines 

Les gouvernements congolais et rwandais se sont engagés jeudi  dans une trêve humanitaire de deux semaines.  Cette trêve qui débute à minuit heure locale le 5...

RDC : le FMI approuve une revue permettant un décaissement de 224,7 millions de...

 Le Conseil d'Administration du FMI a donné son accord mercredi 3 juillet pour la finalisation de la 6ème et dernière évaluation du programme économique...