Deux hommes armés ont fait incursion en matinée de vendredi 17 décembre, à l’hôpital général de Matanda situé en commune de Mususa, dans la ville de Butembo.

Une situation qui a suscité la panique dans le chef des malades et prestataires des soins de santé au sein cette structure hospitalière. Les deux malfrats ont giflé toute personne qu’ils croisaient à leur passage, a-t-on appris.

« J’étais entrain de torchonner. Après que j’ai déposé l’eau au niveau du balcon, j’ai vu les gens fuir dans tous les sens. L’un d’eux est venu me gifler. Jusque maintenant j’ai très mal à l’oreille et au niveau de la tête. Je ne sais plus la suite », témoigne un personnel.

Ces présumés bandits ont été maitrisés grâce à l’intervention des passants dont les motards. Certains infirmiers témoignent également du mauvais traitement qu’ils ont été victimes de la part de ces inciviques.

« On croyait que l’un était malade et que l’autre était son garde malade. Curieusement, ils étaient tous des bandits. Quand j’ai maitrisé l’un, l’autre m’a donné un coup de pierre. C’est comme ça que nous les avons maitrisés grâce à l’intervention des motards et des voisins de l’hôpital », explique un agent à l’hôpital général de Matanda.

Signalons que, ces présumés bandits ont été molestés par la foule en colère, avant de les mettre à la disposition des forces de l’ordre et de sécurité.