Eddy Kapend, ancien condamné accusé d’avoir participé à l’assassinat de l’ancien chef de l’État Laurent Désiré Kabila, est nommé, jeudi 19 octobre, à « titre exceptionnel » par le président de la République au grade de Général de Brigade au sein des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et commandant de la 22ᵉ région militaire. 

Le Chef de la garde de l’ancien Président M’zee Kabila a purgé une peine de 20 ans. Il était condamné en 2001 par le tribunal militaire et Il obtient sa libération le 08 janvier 2021, sous le règne du Président Tshisekedi, qui a pris le règne après de Joseph Kabila, fils biologique du président assassiné. 

Dans une série d’ordonnances lues sur les antennes de la Radiotélévision Nationale Congolaise (RTNC), le président de la République Félix Tshisekedi a bougé les lignes au sein de son armée alors que le pays est agressé par le Rwanda voisin. 

Cette nomination intervient quelques jours après un repas de corps entre le chef de l’État et des officiers de l’armée, à la cité de l’Union africaine à Kinshasa.