Plusieurs années après, soit 5 ans le non paiement de la facture d’entretien en Espagne, l’avion Gulfstream IV, de la présidence congolais est rentré au pays le mardi 09 novembre.

C’est sur instruction du président Tshisekedi, en délégant son Directeur de Cabinet, Guylain Nyembo, en mettant en place un groupe de travail incluant la logistique présidentielle pour gérer ce dossier.
Les factures ayant été honorées, l’appareil a été rendu à la République démocratique du Congo, a appris la presse présidentielle.

L’intérieur du GIV présidentiel a été complètement rénové et l’avion a été ré-admis parmi les 3000 prototypes en état de navigation au monde et dont aucun n’a jamais connu un crash.

Le Directeur de Cabinet du chef de l’Etat s’est félicité de la décision présidentielle, de récupérer tous les patrimoines de l’Etat qui se trouvent dans un état d’abandon.

Licencié en Science de l’information et de la communication, Journaliste reporter culture général