Le conseil d’administration du Fonds Monétaire International (FMI) a approuvé ce jeudi 15 juillet, le programme triennal dont la RDC est bénéficiaire de 1,5 milliards de dollars. Ceci est intervenu, après près de deux ans des négociations entre la RDC et cette institution financière.

A en croire la Radio France Internationale (RFI),le FMI a approuvé le décaissement de cet argent, après la nomination par le Président Tshisekedi de trois nouvelles figures au sein du conseil d’administration de la Banque Centrale du Congo (BCC)

L’autre nouvelle c’est que,la RDC attend aussi du FMI au mois d’août 1,5 milliards de dollars au titre des droits de tirage spéciaux. À en croire des sources concordantes, le gouvernement congolais compte augmenter ses reverses officielles avec cet argent.

Notons que dans la première ordonnance, trois administrateurs ont été rattrapés par certaines ncompatibilités prévues par la loi de la réforme de la BCC promulguée en 2018 dans son article 52. D’où le FMI a exigé leurs démissions pour des raisons de conformité afin de garantir l’indépendance des banques.