En séjour dans la ville de Goma au Nord-Kivu, le ministre national de l’éducation, Tony Mwaba a tenu rassuré les professionnels de la craie sur la situation qu’ils traversent ce dernier temps avec la problématique des enseignants dit « Nouvelles unités », N.U.

A son arrivée dans le Nord-Kivu ce mardi 03 août, via l’aéroport international de Goma, Tony Mwaba a rassuré qu’avec l’opération de nettoyage du fichier qui se poursuit, son ministère récupère plusieurs ressources qui lui permet de prendre en charge les N.U.

Le ministre de l’enseignement primaire, secondaire et Technique appelle ces enseignants dit N.U de garder leur mal en patience, car avant le début de la nouvelle année scolaire, ils seront pris en charge par le gouvernement congolais.

« Hier nous avons lancer la mise à la retraite des enseignants qui quittent le ficher et ils seront remplacés par les N.U. C’est ne plus une promesse vaine mais ça sera une action concrète. Nous avons commencé par Kinshasa et immédiatement après Kinshasa, c’est le Nord-Kivu » a t-il dit devant les enseignants.

Par ailleurs, le numéro de l’éducation en RDC a demandé à ses interlocuteurs d’éviter de se faire passer pour des faux N.U. Ils les appelle à la vigilance sur cette question, car selon lui plusieurs enseignants se font passer pour des NU pour obstruer la chance aux vrais détenteurs de ce titre.

A noter que, Tony Mwaba séjourne dans la ville de Goma pour donner le go du test national de fin d’études primaires (TENAF) prévu du 05 au 06 août prochain.