Au total, 19 personnes sont mortes et une dizaine des rescapées, lors d’un naufrage survenu dans la nuit de mardi à mercredi 2 juin 2021 au lac Tanganyika dans le territoire d’Uvira.

Le commissaire maritime du port de Kalundu à Uvira, James Amani Mungazi, a indiqué, qu’il s’agit d’une embarcation qui faisait Uvira-Baraka, dans le territoire de Fizi avec des passagers et des marchandises.

« Le naufrage a eu lieu dans la nuit du 1er au 2 juin. Le boat était entrain de charger au port de Kasenga chez Olga House. Après le chargement, nos agents ont constaté qu’il y avait déjà surcharge. Ils ont ordonné le déchargement de plus de 5 tonnes de marchandises parce que le boat était de 25 tonnes. On a déchargé une très grande quantité de marchandises pour permettre aux passagers de naviguer en toute sécurité. Et dans le boat, on y avait embarqué douze passagers, parmi lesquels deux militaires des FARDC à destination de Baraka », a renseigné James Amani.

Et d’ajouter « Le propriétaire du boat n’était pas content parce qu’on a débarqué une partie de sa charge. Il a encore chargé cette marchandise dans un camion de marque Fuso, qui a précédé le boat à un endroit qu’on appelle Katongo. Là, il a encore rechargé la même marchandise que nous, on a refusé dans son boat. Il aurait même ajouté d’autres passagers parce que le boat a connu un problème de surcharge et a commencé a embarqué l’eau. Et plus que l’eau entrait, ça faisait sombrer le boat. On a pu sauver onze personnes parmi lesquelles les deux militaires mais qui ont perdu leurs armes ». A-t-il renchéri.

L’administrateur de territoire d‘Uvira, lui, a indiqué, que les recherches sont en cours. L’autre nouvelle, c’est celle de la fuite du responsable de l’embarcation, qui a pris autant de personnes à l’insu des services maritimes.