Pollution des eaux de la rivière Kasaï: Le député Guy Mafuta saisit le gouvernement

Le député national, Guy Mafuta Kabongo a dans une correspondance, adressée à la Vice-Première ministre de l’Environnement et développement durable, au Ministre de Pêche et élevage, au Ministre national de la Santé et à celui de la Coopération internationale et intégration régionale, tiré la sonnette d’alarme sur la situation de la pollution de la rivière […]

Le député national, Guy Mafuta Kabongo a dans une correspondance, adressée à la Vice-Première ministre de l’Environnement et développement durable, au Ministre de Pêche et élevage, au Ministre national de la Santé et à celui de la Coopération internationale et intégration régionale, tiré la sonnette d’alarme sur la situation de la pollution de la rivière Kasaï, en ville de Tshikapa, en province du Kasaï.

Dans sa correspondance, déposée ce lundi 9 août 2012, l’élu de Tshikapa a enjoint tous les éléments liés à la pollution des eaux de rivières Tshikapa et Kasaï, auprès de la ministre chargée de l’Environnement, Madame Eve Bazaiba.

Guy Mafuta alerte le gouvernement central sur la nécessité des recherches scientifiques. « Il est grand temps d’agir promptement et efficacement, avant que le pire arrive… », a-t-il écrit.

La désaltération des eaux de rivières serait due à la présence de substance toxique résiduelle, d’une entreprise d’exploitation de diamant, dans une province se trouvant dans l’un de nos pays limitrophes affirment des sources non – officielles, mais concordantes.

Cependant la capitale Kinoise ne serait pas épargnée explique t-il. « Cette calamité toxique se propage dans d’autres rivières et aurait déjà atteint la province du Kwilu par Ilebo; Kinshasa n’est pas épargnée, sachant que la rivière Kasaï est un grand affluent du fleuve Congo ».

Face à cette situation, une mission conjointe et mixte entre les ministères concernés est requise pour déterminer les causes de ce drame, évaluer les dégâts environnementaux et humains et apporter les solutions qui s’imposent.

Zanga Ryu’Zaki (stagiaire)

Sur le même thème

La MONUSCO ne partira pas de la province du Nord-Kivu

Finalement, la MONUSCO ne va pas quitter la province du Nord-Kivu. L'annonce a été faite par la ministre congolaise chargée des affaires étrangères. Une annonce largement critiquée dans l'opinion à Goma.

Nord-Kivu : 35 maisons incendiées dans trois jours, la société civile voit la main...

Dans la cité de Sake, 35 maisons ont été incendiée à l'espace de 3 jours. Ce qui ramène à 150 le nombre des maisons incendiées dans trois mois dans cette partie contrôlée par l'armée congolaise. La société civile parle des incendies criminels causés par le M23.

RDC : Constant Mutamba prend des mesures radicales à  l’égard de l’église

Désormais, tout Pasteur d’une église en RDC doit obtenir un permis d’exercice de culte délivré par le ministère de la Justice.

Culture : Fally Ipupa confirme la tenue de son concert à Goma Serena hôtel...

Après un rendez vous manqué, Fally Ipupa annoncé à nouveau dans la ville de Goma au mois d'août prochain.

Le bureau du gouverneur de Kinshasa nie catégoriquement une prétendue demande de financement de...

Le document qui se propage sur les réseaux sociaux est une prétendue lettre adressée au Directeur Général de FirstBank DRC SA à Kinshasa/Gombe.