Dans la rubrique :

Environnement : Bazaiba enfile le costume

Le gouvernement Sama Lukonde a été publié, deux mois après la nomination du successeur de Sylvestre Ilunga. Les membres du tout premier gouvernement de l’ère Union sacrée, sont connus depuis ce lundi 12 avril. Parmi les personnalités qui constituent l’équipe Lukonde, figure Ève Bazaïba Masudi, actuelle Secrétaire générale du Mouvement de libération du Congo (MLC). […]

Le gouvernement Sama Lukonde a été publié, deux mois après la nomination du successeur de Sylvestre Ilunga. Les membres du tout premier gouvernement de l’ère Union sacrée, sont connus depuis ce lundi 12 avril.

Parmi les personnalités qui constituent l’équipe Lukonde, figure Ève Bazaïba Masudi, actuelle Secrétaire générale du Mouvement de libération du Congo (MLC). Elle a été désignée vice Premier ministre en charge de l’environnement et développement durable.

Cette année, elle doit accompagner le président congolais Félix Antoine Tshisekedi à la COP21, qui se tiendra dans les tous prochains jours en Ecosse. Ça sera un baptême de feu pour la dame de fer du parti de Jean-Pierre Bemba Gombo. Elle devra non seulement signer des accords de partenariat, mais également initier des politiques environnementales qui profitent à la République démocratique du Congo, surtout pour la conservation de ses forêts.

Native de Kisangani, en province de la Tshopo (ancienne province Orientale), Madame Bazaïba est née le 12 août 1965. Diplômée de latin philo au lycée Bosangani de Kinshasa, elle renvedique une licence de droit public international, de l’université protestante au Congo (UPC).

Dans son pays, Ève Bazaïba est connue par sa rigueur et son franc parlé.
L »actuelle VPME ministre de l’environnement a occupé plusieurs postes dans son parcours politique. De 2004 à 2007, elle a assumé la charge de Secrétaire générale pour l’Afrique, au Comité international pour l’observation et l’application de la charte sur les droits des hommes et des peuples. En 2011 , elle a été élue députée du territoire de Basoko. Ce, avant d’être nommée en 2012, présidente de la Commission socioculturelle de l’Assemblée nationale.

Jusqu’à sa nomination à la vice primature de l’environnement, elle est Sécuritaire générale du MLC, poste auquel elle a été désignée depuis 2014.

Sur le même thème

L’Abbé Jean-Bosco Bahala destitué de son poste de coordonnateur national du P-DDRCS

Quelques heures avant d'être révoqué, l'abbé Jean-Bosco Bahala avait communiqué à la presse qu'il était en mission à Kampala, en Ouganda.

Report du procès Bukanga Lonzo au 11 novembre prochain 

Il s'agit du troisième renvoi dans cette affaire impliquant l'ancien premier ministre Matata Ponyo.

Nord-Kivu : 35 maisons incendiées dans trois jours, la société civile voit la main...

Dans la cité de Sake, 35 maisons ont été incendiée à l'espace de 3 jours. Ce qui ramène à 150 le nombre des maisons incendiées dans trois mois dans cette partie contrôlée par l'armée congolaise. La société civile parle des incendies criminels causés par le M23.

Judith Suminwa prêche l’exemplarité à son gouvernement

L’exemplarité des responsables que nous sommes nous astreint à être les premiers à respecter nos textes légaux et réglementaires, notamment le Code de la route? déclare la PM Judith Suminwa à son gouvernement.

Félix Tshisekedi demande de l’efficacité au gouvernement  

« Nos concitoyens attendent des résultats tangibles, des changements concrets dans leur quotidien, et nous devons être à la hauteur de leurs aspirations » a declaré Felix Tshisekedi au membre du gouvernement.