Dans la rubrique :

Nord-Kivu : 32 personnes tuées par des bandits armés en avril ( SAJECEK)

La synergie des Associations des Jeunes pour l’Education Civique Électorale (SAJECEK) a rapporté qu’en avril 2021 trente-deux personnes ont été tuées dans la province du Sud-Kivu, par des bandits armés. C’est ce qui ressort du rapport mensuel de monitoring des cas de violation des droits humains au Sud-Kivu publié lundi 10 mai, à Bukavu. Le […]



La synergie des Associations des Jeunes pour l’Education Civique Électorale (SAJECEK) a rapporté qu’en avril 2021 trente-deux personnes ont été tuées dans la province du Sud-Kivu, par des bandits armés.
C’est ce qui ressort du rapport mensuel de monitoring des cas de violation des droits humains au Sud-Kivu publié lundi 10 mai, à Bukavu.

Le même rapport renseigne que, cette structure a recensé 16 enlèvements, 20 véhicules braqués et 76 maisons attaquées par des bandits armés. Top Congo 

Il sied de signaler que ces actes de banditisme ont presque doublé par apport aux chiffres monitorés au mois de mars 2021.

Face à cette situation, SAJECEK demande au Conseil de sécurité provincial de se pencher sur la recherche des véritables causes de cette situation et d’y remédier.

Sur le même thème

Goma: une femme et son enfant décèdent dans un incendie à Kihisi

Une mère de famille ainsi que son enfant sont décédés dans un incendie qui s'est déclaré la nuit du hier mardi 23 juillet à Kihisi. Leur maison aussi a toute été ravagé par le feu. L'origine du drame serait la mauvaise installation du réchaud à gaz.

Réglementation des églises : Le permis d’exercice de culte n’est pas prévu par la...

Le permis d'exercice de culte que le ministre impose par la voie d'un communiqué n'est pas prévu par la loi. c'est ce qu'indique Jean-claude Katende sur X

Nord-Kivu : 35 maisons incendiées dans trois jours, la société civile voit la main...

Dans la cité de Sake, 35 maisons ont été incendiée à l'espace de 3 jours. Ce qui ramène à 150 le nombre des maisons incendiées dans trois mois dans cette partie contrôlée par l'armée congolaise. La société civile parle des incendies criminels causés par le M23.

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.