Sama Lukonde foule à nouveau le sol du Haut-Katanga

Le chef du gouvernement, Jean-Michel Sama Lukonde est arrivé à Lubumbashi l’après-midi de ce mercredi 12 mai 2021. À son arrivée à l’aéroport de Luano, le premier ministre Sama Lukonde est accueilli par le gouverneur du Haut-Katanga Jacques Kyabula, le maire de la ville de Lubumbashi ainsi qu’une marrée humaine. Les autorités locales du Katanga […]

Le chef du gouvernement, Jean-Michel Sama Lukonde est arrivé à Lubumbashi l’après-midi de ce mercredi 12 mai 2021.

À son arrivée à l’aéroport de Luano, le premier ministre Sama Lukonde est accueilli par le gouverneur du Haut-Katanga Jacques Kyabula, le maire de la ville de Lubumbashi ainsi qu’une marrée humaine.

Les autorités locales du Katanga renseignent que, le 43eme locataire de la primature Jean-Miche précède le Chef de l’État Félix Tshisekedi, attendu dans les prochaines heures pour l’inauguration de plusieurs bâtiments à Lualaba.

Sur le même thème

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.

Corneille Nangaa assiste à une messe : l’église catholique évoque un incident qui surprend...

Dans un communiqué, la CENCO évoque un incident survenu à la grande surprise de tous.

Plus de 50 personnes tuées lors de l’attaque de la milice Mobondo à Maï-Ndombe 

Des hommes en uniforme ont également perdu la vie sur le champ de bataille. Les forces de sécurité ont récupéré les corps sans vie après que l'armée ait réussi à disperser la milice, une fois de plus en moins d'une semaine.

Plus de 650 Congolais ont sollicité l’asile en Belgique en six mois 

L’Office des étrangers belge a mis en garde contre les demandes injustifiées et a conseillé aux Congolais d'éviter de se tourner vers des trafiquants de demandes d’asile.