Dans la rubrique :

Journée du soldat congolais : Les hommages de Sama Lukonde à ceux qui ont perdu la vie pour la République

Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, a au nom du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi rendu hommages aux soldats congolais qui, avant et après l’indépendance sont tombés et continuent de tomber sur le champ de bataille pour la défense de la République. C’était à l’occasion de la cérémonie commémorant la journée du soldat […]



Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, a au nom du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi rendu hommages aux soldats congolais qui, avant et après l’indépendance sont tombés et continuent de tomber sur le champ de bataille pour la défense de la République.

C’était à l’occasion de la cérémonie commémorant la journée du soldat congolais, dédiée aux Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), célébrée depuis quelques années, le lundi 17 mai de chaque année. Le Rond-point Forescom, où est érigé le monument du ‘soldat congolais », dans la commune de la Gombe a accueilli cette cérémonie qui a été présidée par le chef de l’exécutif national.



Prenant la parole au nom du Chef de l’État, Sama Lukonde a rendu hommages aux soldats congolais, tombés aux fronts pour la cause de la République.  » Ils sont nombreux, ces compatriotes qui, depuis les années avant l’indépendance et après, ont perdu la vie pour défendre la République et ses valeurs. Nous nous souvenons des batailles de Tabora, de Gamebela, de Sayo durant la guerre mondiale, la guerre de libération et aussi toutes celles qui s’en sont suivies jusqu’à ce jour. On nous a rappelé toutes ces victoires que nous avons eu face aux forces négatives. À notre ère, ils sont encore nombreux, ces femmes et hommes qui ont choisi de tout abandonner, pour faire de notre sécurité et de notre protection, leur devoir. Ils sont quotidiennement sur le terrain des opérations, sur toute l’étendue de la République, particulièrement à l’Est du pays depuis plus de 20 ans », a-t-il indiqué.


Une occasion pour le chef du gouvernement, rassurer au FARDC, le soutien du peuple congolais, en cette période cruciale de l’état de siège.


Intervenant un peu avant le Premier ministre, le Chef d’Etat-major des FARDC, le Général Célestin Mbala Musense a remercié le président de la République, qui travaille avec abnégation pour une une armée forte et puissante en RDC. L’armée régulière a également rendu hommages à Félix Antoine Tshisekedi, pour avoir décrété l’état de siège en province du Nord-Kivu et Ituri, en vue du retour de la paix dans cette partie du pays.



En rappel, il sied préciser que cette cérémonie s’est déroulée en présence de quelques membres du gouvernement, du Chef d’Etat Major des FARDC, du Commissaire Général de la PNC, de plusieurs officiers et sous officiers militaires et policiers venus pour la circonstance .

Sur le même thème

L’Ouganda rejette catégoriquement toute implication avec les rebelles du M23 

Matata Twaha a vigoureusement nié ces allégations, dénonçant une manœuvre maladroite de l'ONU qui risque de refroidir les relations diplomatiques jusqu'alors cordiales.

Les Etats-Unis prolongent de 15 jours la trêve humanitaire dans l’Est de la RDC

Les Etats-Unis appellent au respect de cette pause dans les hostilités.

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.