Situation à Goma : Félix Tshisekedi reste déterminer à se rendre sur place

Le président Félix Tshisekedi a annoncé ce samedi 29 mai, sa détermination à se rendre à Goma en compagnie de la première dame, Denise Nyakeru, dès l’ouverture au trafic des aéroports de la région. Ce, afin d’apporter un réconfort aux sinistrés de l’éruption volcanique. Le chef de l’État congolais « très affecté » par la catastrophe naturelle […]

Le président Félix Tshisekedi a annoncé ce samedi 29 mai, sa détermination à se rendre à Goma en compagnie de la première dame, Denise Nyakeru, dès l’ouverture au trafic des aéroports de la région. Ce, afin d’apporter un réconfort aux sinistrés de l’éruption volcanique.

Le chef de l’État congolais « très affecté » par la catastrophe naturelle survenue à Goma, dit effectuer ce déplacement pour se rendre également compte de visu de la coordination et des actions humanitaires.

Par la même occasion, il a condamné avec dernière énergie, la campagne de manipulation et le règlement de compte, tendant à faire croire que, le gouvernement ne contrôle pas la situation.

Sur le même thème

Culture : Fally Ipupa confirme la tenue de son concert à Goma Serena hôtel...

Après un rendez vous manqué, Fally Ipupa annoncé à nouveau dans la ville de Goma au mois d'août prochain.

L’Ouganda rejette catégoriquement toute implication avec les rebelles du M23 

Matata Twaha a vigoureusement nié ces allégations, dénonçant une manœuvre maladroite de l'ONU qui risque de refroidir les relations diplomatiques jusqu'alors cordiales.

Les Etats-Unis prolongent de 15 jours la trêve humanitaire dans l’Est de la RDC

Les Etats-Unis appellent au respect de cette pause dans les hostilités.

Le bureau du gouverneur de Kinshasa nie catégoriquement une prétendue demande de financement de...

Le document qui se propage sur les réseaux sociaux est une prétendue lettre adressée au Directeur Général de FirstBank DRC SA à Kinshasa/Gombe.

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.