Dans la rubrique :

Ituri : Au lendemain des massacres de 51 personnes, Denis Mukwege en appelle à la justice

Au total, 51 personnes ont été massacrées, la nuit du 31 mai dernier, en province d’Ituri, sous l’état de siège, décrété depuis le début du mois de mai, par le président Tshisekedi, en vue d’éradiquer l’insécurité criante dans cette partie du pays. Pour ce faire, le médecin gynécologue et prix Nobel congolais, Denis Mukwege, qui […]

Au total, 51 personnes ont été massacrées, la nuit du 31 mai dernier, en province d’Ituri, sous l’état de siège, décrété depuis le début du mois de mai, par le président Tshisekedi, en vue d’éradiquer l’insécurité criante dans cette partie du pays.

Pour ce faire, le médecin gynécologue et prix Nobel congolais, Denis Mukwege, qui a alerté et informé l’opinion, a condamné ces massacres, qui ont une fois encore, éploré plusieurs familles et la nation congolaise. Il a par la même occasion exigé que les criminels soient traqués, arrêtés et traduits en justice, afin de mettre fin au cycle de violence.

Entré en vigueur depuis le 6 mai dernier, c’est le 1er juin que le Ministre de la Défense nationale, Gilbert Kabanda a affirmé avoir reçu les moyens pour les opérations militaires dans le cadre de l’état de siège. « Je peux vous assurer d’ici deux semaines, la situation ne sera plus la même », a-t-il promis.

Sur le même thème

Les Etats-Unis prolongent de 15 jours la trêve humanitaire dans l’Est de la RDC

Les Etats-Unis appellent au respect de cette pause dans les hostilités.

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.

Corneille Nangaa assiste à une messe : l’église catholique évoque un incident qui surprend...

Dans un communiqué, la CENCO évoque un incident survenu à la grande surprise de tous.