Éruption volcanique : De retour à Kinshasa, après un séjour à Goma, Bintou Keita a donné ses impressions

Après son séjour à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, où elle est allée s’enquérir de la situation, après l’éruption du volcan Nyiragongo, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo à donné ses impressions, après cette catastrophe. Devant la presse, la cheffe de la Monusco […]

Après son séjour à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, où elle est allée s’enquérir de la situation, après l’éruption du volcan Nyiragongo, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo à donné ses impressions, après cette catastrophe.

Devant la presse, la cheffe de la Monusco a indiqué qu’au regard du contexte, il y a une seule exigence, une seule priorité : « sauver les vies ».

Pour elle, l’absence des signes avant-coureurs et les épisodes sismiques qui ont suivi, ont mis les Nations Unies tout comme les autorités congolaises, dans l’obligation de prendre des décisions radicales et rapides.

S’agissant du rôle joué par l’ONU pendant cette période, elle a affirmé que :
« Les Nations Unies sont pleinement mobilisées notamment, pour apporter de l’eau aux déplacés, en particulier à Sake où les besoins sont les plus criants, ou à Maniema et Rutshuru, où le programme alimentaire mondial a commencé les distributions ».

Dans un autre volet, elle a reconnu difficultés auxquelles font face les sinistrés de l’éruption du volcan. Elle a rassuré les avoir évoquées, dans ses échanges à Kinshasa, avec le Premier ministre et aussi avec les autorités provinciales. Ces derniers sont « pleinement » conscientes de ces problèmes, a-t-elle soutenu.

Sur le même thème

Les Etats-Unis prolongent de 15 jours la trêve humanitaire dans l’Est de la RDC

Les Etats-Unis appellent au respect de cette pause dans les hostilités.

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Le bureau du gouverneur de Kinshasa nie catégoriquement une prétendue demande de financement de...

Le document qui se propage sur les réseaux sociaux est une prétendue lettre adressée au Directeur Général de FirstBank DRC SA à Kinshasa/Gombe.

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.