Dans la rubrique :

Sud-Kivu : 19 morts lors d’un naufrage sur le lac Tanganyika

Au total, 19 personnes sont mortes et une dizaine des rescapées, lors d’un naufrage survenu dans la nuit de mardi à mercredi 2 juin 2021 au lac Tanganyika dans le territoire d’Uvira. Le commissaire maritime du port de Kalundu à Uvira, James Amani Mungazi, a indiqué, qu’il s’agit d’une embarcation qui faisait Uvira-Baraka, dans le […]


Au total, 19 personnes sont mortes et une dizaine des rescapées, lors d’un naufrage survenu dans la nuit de mardi à mercredi 2 juin 2021 au lac Tanganyika dans le territoire d’Uvira.

Le commissaire maritime du port de Kalundu à Uvira, James Amani Mungazi, a indiqué, qu’il s’agit d’une embarcation qui faisait Uvira-Baraka, dans le territoire de Fizi avec des passagers et des marchandises.

« Le naufrage a eu lieu dans la nuit du 1er au 2 juin. Le boat était entrain de charger au port de Kasenga chez Olga House. Après le chargement, nos agents ont constaté qu’il y avait déjà surcharge. Ils ont ordonné le déchargement de plus de 5 tonnes de marchandises parce que le boat était de 25 tonnes. On a déchargé une très grande quantité de marchandises pour permettre aux passagers de naviguer en toute sécurité. Et dans le boat, on y avait embarqué douze passagers, parmi lesquels deux militaires des FARDC à destination de Baraka », a renseigné James Amani.

Et d’ajouter « Le propriétaire du boat n’était pas content parce qu’on a débarqué une partie de sa charge. Il a encore chargé cette marchandise dans un camion de marque Fuso, qui a précédé le boat à un endroit qu’on appelle Katongo. Là, il a encore rechargé la même marchandise que nous, on a refusé dans son boat. Il aurait même ajouté d’autres passagers parce que le boat a connu un problème de surcharge et a commencé a embarqué l’eau. Et plus que l’eau entrait, ça faisait sombrer le boat. On a pu sauver onze personnes parmi lesquelles les deux militaires mais qui ont perdu leurs armes ». A-t-il renchéri.

L’administrateur de territoire d‘Uvira, lui, a indiqué, que les recherches sont en cours. L’autre nouvelle, c’est celle de la fuite du responsable de l’embarcation, qui a pris autant de personnes à l’insu des services maritimes. 

Sur le même thème

Goma: une femme et son enfant décèdent dans un incendie à Kihisi

Une mère de famille ainsi que son enfant sont décédés dans un incendie qui s'est déclaré la nuit du hier mardi 23 juillet à Kihisi. Leur maison aussi a toute été ravagé par le feu. L'origine du drame serait la mauvaise installation du réchaud à gaz.

Réglementation des églises : Le permis d’exercice de culte n’est pas prévu par la...

Le permis d'exercice de culte que le ministre impose par la voie d'un communiqué n'est pas prévu par la loi. c'est ce qu'indique Jean-claude Katende sur X

Nord-Kivu : 35 maisons incendiées dans trois jours, la société civile voit la main...

Dans la cité de Sake, 35 maisons ont été incendiée à l'espace de 3 jours. Ce qui ramène à 150 le nombre des maisons incendiées dans trois mois dans cette partie contrôlée par l'armée congolaise. La société civile parle des incendies criminels causés par le M23.

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.