Dans la rubrique :

Sud-Kivu : Après Goma, Sama Lukonde est arrivé à Bukavu

Après la ville de Goma, où il a animé une conférence en matinée de ce lundi 7 juin, le Premier ministre Sama Lukonde, à la tête d’une délégation de 12 ministres, est arrivé en début d’après-midi, de ce même lundi à Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu voisin. Ce, dans le but de manifester le soutien du […]

Après la ville de Goma, où il a animé une conférence en matinée de ce lundi 7 juin, le Premier ministre Sama Lukonde, à la tête d’une délégation de 12 ministres, est arrivé en début d’après-midi, de ce même lundi à Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu voisin.

Ce, dans le but de manifester le soutien du gouvernement aux populations déplacées à la suite de l’éruption volcanique, que le chef du gouvernement et sa délégation ont effectué ce déplacement, indique dans son compte Twitter, le Ministre de la Communication et des médias, Patrick Muyaya.

En rappel, à Goma,, le gouvernement a décidé d’autoriser le retour des déplacés. Et ce, suivant les orientations qui seront données par les autorités provinciales.

Sur le même thème

Goma: une femme et son enfant décèdent dans un incendie à Kihisi

Une mère de famille ainsi que son enfant sont décédés dans un incendie qui s'est déclaré la nuit du hier mardi 23 juillet à Kihisi. Leur maison aussi a toute été ravagé par le feu. L'origine du drame serait la mauvaise installation du réchaud à gaz.

L’Abbé Jean-Bosco Bahala destitué de son poste de coordonnateur national du P-DDRCS

Quelques heures avant d'être révoqué, l'abbé Jean-Bosco Bahala avait communiqué à la presse qu'il était en mission à Kampala, en Ouganda.

Réglementation des églises : Le permis d’exercice de culte n’est pas prévu par la...

Le permis d'exercice de culte que le ministre impose par la voie d'un communiqué n'est pas prévu par la loi. c'est ce qu'indique Jean-claude Katende sur X

Report du procès Bukanga Lonzo au 11 novembre prochain 

Il s'agit du troisième renvoi dans cette affaire impliquant l'ancien premier ministre Matata Ponyo.

Nord-Kivu : 35 maisons incendiées dans trois jours, la société civile voit la main...

Dans la cité de Sake, 35 maisons ont été incendiée à l'espace de 3 jours. Ce qui ramène à 150 le nombre des maisons incendiées dans trois mois dans cette partie contrôlée par l'armée congolaise. La société civile parle des incendies criminels causés par le M23.