Dans la rubrique :

Sud-Kivu : Sama Lukonde appelle les jeunes à se désolidariser des forces négatives

À son Arrivée en début d’après-midi du lundi 7 juin 2021 au Sud-Kivu par l’aéroport de Kavumu, le premier ministre congolais s’est exprimé sur l’insécurité grandissante dans cette province. Devant une marée humaine venue l’accueillir, le Premier ministre a réaffirmé la détermination du gouvernement de neutraliser les forces négatives qui tuent au Sud-Kivu.  » L’insécurité […]

À son Arrivée en début d’après-midi du lundi 7 juin 2021 au Sud-Kivu par l’aéroport de Kavumu, le premier ministre congolais s’est exprimé sur l’insécurité grandissante dans cette province.

Devant une marée humaine venue l’accueillir, le Premier ministre a réaffirmé la détermination du gouvernement de neutraliser les forces négatives qui tuent au Sud-Kivu.

 » L’insécurité vous fait souffrir énormément ici au Sud-Kivu. Et parmi nos devoirs, nous devons nous battre pour que vous ayez une sécurité. Vous voyez que nous avons instauré l’état de siège au Nord-Kivu et Ituri, pour combattre les forces négatives qui tuent les personnes et nous savons qu’ici au Sud-Kivu aussi il y a une insécurité grandissante. Ça ne veut pas dire que nous vous oublions, vraiment pas! Ici ma présence est de parler sur ce problème d’insécurité et y apporter une solution » a-t-il fait savoir.

Et de poursuivre  » Depuis Kinshasa nous suivons ce qui se passe à Fizi, Uvira et autres coins. Et il nous faut vraiment combattre ces forces négatives. Nous demandons surtout aux jeunes de ne pas suivre ces discours là divisionnistes et séparatistes des ethnies ou des tribus, car nous tous nous sommes des enfants congolais. Et si nous voulons que le Congo émerge nous devons donc être unis » a-t-il insisté.

Pour lui, parmi les problèmes qui contribuent à l’insécurité dans la province du Sud-Kivu, figure le manque des routes, d’où l’engagement de son gouvernement à désenclaver les zones touchées pour les rendre accessibles.

 » Sans routes, on ne peut pas combattre l’insécurité, car pour arriver là où il y a cette insécurité il faut passer par des routes. Et ce travail du côté du gouvernement central nous sommes obligés de nous y mettre. Offrir à tous ces endroits des routes afin de permettre le développement ici au Sud-Kivu. Cela va permettre aux jeunes d’avoir d’emplois, aux habitants d’accéder à la nourriture et aux soins de santé »

Avant de quitter Kavumu pour la capitale congolaise, Sama Lukonde a promis de soutenir le gouvernement provincial afin que des solutions soient trouvées aux multiples problèmes qui guettent cette partie du pays.

Sur le même thème

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.

Kongo-Central : le port de Matadi en voie de modernisation 

Mercredi 10 juillet, le vice-Premier ministre, ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Jean-Pierre Bemba a présidé une réunion sur la mise en...

La diatribe de Koffi Olomide à l’émission Le Panier, coûte cher à Jessy Kabasele

Koffi Olomide et Jessy Kabasele sous des salles draps, après une émission à sens unique contre le gouvernement et l’armée engagée au front dans la guerre d’agression imposée à la RDC par le Rwanda.

Nord Kivu: découverte macabre d’une bombe artisanale à Beni Mangina

Une bombe artisanale  découverte ce lundi 08 juillet en commune rurale de Mangina en territoire de Béni au Nord-Kivu. Selon Rocky Muvunga, bourgmestre de...