Dans la rubrique :

Kinshasa: En marge de la journée mondiale de lutte contre la famine, JEFIA lance la foire de la bouffe

Le 15 juin de chaque année le monde entier célèbre la Journée mondiale contre la famine. En marge de cette journée, l’Association Jeune fille en action (JEFIA), a organisé une foire de la bouffe à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Ce, afin de poser un geste fort dans la lutte contre la faim dans […]

Le 15 juin de chaque année le monde entier célèbre la Journée mondiale contre la famine. En marge de cette journée, l’Association Jeune fille en action (JEFIA), a organisé une foire de la bouffe à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Ce, afin de poser un geste fort dans la lutte contre la faim dans notre pays.

Pour cette année, JEFIA a réuni des responsables des ONG et associations qui œuvrent dans la prise en charge des personnes vulnérables et les décideurs, afin qu’ensemble l’on réfléchisse sur les stratégies et mécanismes à mettre en place pour lutter efficacement contre la famine.

Ce pendant , la journée mondiale contre la faim est une occasion de rappeler l’importance de s’unir autour d’un but commun: « un monde où chaque enfant mange à sa faim ».

Selon le rapport sur l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde publié en 2018 par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, le nombre de personnes souffrant de la faim est en hausse, soit 821 millions en 2017.
Le monde avait longtemps reculé, les données les plus récentes montrent une progression de celle-ci. Les conflits, les phénomènes météorologiques extrêmes liés au changement climatique et la récession figurent parmi les facteurs clés de la récente recrudescence de la faim. Ce sont les principales causes des graves crises alimentaires.

Sur ce tableau s’ajoutent les mauvaises pratiques de récolte et le gaspillage alimentaire, qui ont également contribué à la pénurie alimentaire. Les guerres ont quant à elles entraîné la destruction de l’environnement, vital pour cultiver des denrées alimentaires. 

Il est donc grand temps d’agir pour offrir aux plus vulnérables la sécurité alimentaire à laquelle ils ont droit. 

Sur le même thème

Culture : Fally Ipupa confirme la tenue de son concert à Goma Serena hôtel...

Après un rendez vous manqué, Fally Ipupa annoncé à nouveau dans la ville de Goma au mois d'août prochain.

Le bureau du gouverneur de Kinshasa nie catégoriquement une prétendue demande de financement de...

Le document qui se propage sur les réseaux sociaux est une prétendue lettre adressée au Directeur Général de FirstBank DRC SA à Kinshasa/Gombe.

Absent à son invitation au parquet, Koffi Olomidé demeure indemne

Koffi Olomide demeure intouché, malgré le fait qu’il ne s’est pas présenté au rendez-vous du parquet près la Cour de cassation. Aucune perquisition n'a été opérée, Il n’existe aucun dossier pénal ouvert contre lui.

Musique : première édition FestiGola avec 28 artistes internationaux  

Première édition du festival international Festigola 28 artistes des différents horizons vont converger à Kinshasa. 6 autres invités surprises sont attendus.

Koffi Olomide sort du CSAC avec des notions de la diplomatie

Alors que d’aucuns s’attendaient à des sanctions de la part du CSAC à son encontre, l'artiste musicien congolais Koffi Olomide n'a reçu que des leçons de la diplomatie.