Kinshasa: La peine de Kamerhe réduite à 13 ans des travaux forcés

Tel est le verdict du procès en appel, de Vital Kamerhe, dans le procès dit de 100 jours. Le prononcé de la Cour d’appel de Kinshasa est tombé la nuit de ce mardi 15 juin 2021. La même Cour a également réduit à 6 ans des travaux forcés la peine du libanais Samith n’y Jammal, […]

Tel est le verdict du procès en appel, de Vital Kamerhe, dans le procès dit de 100 jours. Le prononcé de la Cour d’appel de Kinshasa est tombé la nuit de ce mardi 15 juin 2021.

La même Cour a également réduit à 6 ans des travaux forcés la peine du libanais Samith n’y Jammal, le patron de SAMIBO, l’entreprise qui avait gagné le marché des maisons préfabriquées, cette même affaire qui oppose l’ancien directeur de cabinet du président Tshisekedi au ministère public.

Le président de l’UNC, Vital Kamerhe et Samith Jammal son co-accusé avaient été condamnés au premier degré à 20 ans des travaux forcés pour détournement des fonds deniers publics, des fonds qui ont été affectés au programme d’urgence (100 jours) du chef de l’Etat congolais, dans son volet habitats.

Il sied de souligner également que Muhinma Ndole Jeannot, lui a vu sa peine être réduite à1 an des travaux forcés.

Rédaction

Sur le même thème

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Corneille Nangaa assiste à une messe : l’église catholique évoque un incident qui surprend...

Dans un communiqué, la CENCO évoque un incident survenu à la grande surprise de tous.

Plus de 50 personnes tuées lors de l’attaque de la milice Mobondo à Maï-Ndombe 

Des hommes en uniforme ont également perdu la vie sur le champ de bataille. Les forces de sécurité ont récupéré les corps sans vie après que l'armée ait réussi à disperser la milice, une fois de plus en moins d'une semaine.

Plus de 650 Congolais ont sollicité l’asile en Belgique en six mois 

L’Office des étrangers belge a mis en garde contre les demandes injustifiées et a conseillé aux Congolais d'éviter de se tourner vers des trafiquants de demandes d’asile.

Les conseillers communaux plaident pour l’organisation des élections des bourgmestres

Ils sont montés, ils ne veulent entendre rien d'autre que la tenue des élections. Plusieurs mois après leurs installations, les conseillers communaux ne voient pas leur utilité sans l'élection des nouveaux bourgmestres.