Dans la rubrique :

Tanganyika: La Cour constitutionnelle confirme la destitution de Zoé Kabila

La Cour constitutionnelle a confirmé ce vendredi 18 juin, la destitution du gouverneur de la province de Tanganyika, Zoé Kabila Mwanzambala. Dans son prononcé, le Procureur a demandé à la Cour de déclarer  » non fondée » la requête de l’ancien gouverneur du Tanganyika, au seul motif de manque des preuves, justifiant la présence de Zoé […]

La Cour constitutionnelle a confirmé ce vendredi 18 juin, la destitution du gouverneur de la province de Tanganyika, Zoé Kabila Mwanzambala.

Dans son prononcé, le Procureur a demandé à la Cour de déclarer  » non fondée » la requête de l’ancien gouverneur du Tanganyika, au seul motif de manque des preuves, justifiant la présence de Zoé Kabila à Kinshasa, en attente d’être reçu par le président Tshisekedi.

Pour la Cour, la motion était adressée ‘à l’ensemble du gouvernorat, et non à la seule personne de Zoé Kabila. Autrement, à son « absence l’intérimaire pouvait présenter les moyens de défense du gouvernorat à l’assemblée provinciale « , a fait savoir le procureur général.

En rappel, c’est au mois de mai dernier que le Gouverneur Zoé Kabila a été destitué. 13 députés sur 25 que constituent l’Assemblée provinciale ont voté pour sa dechéance.

Sur le même thème

L’Ouganda rejette catégoriquement toute implication avec les rebelles du M23 

Matata Twaha a vigoureusement nié ces allégations, dénonçant une manœuvre maladroite de l'ONU qui risque de refroidir les relations diplomatiques jusqu'alors cordiales.

Les Etats-Unis prolongent de 15 jours la trêve humanitaire dans l’Est de la RDC

Les Etats-Unis appellent au respect de cette pause dans les hostilités.

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.