Dans la rubrique :

EPST : Au Kasaï, les enseignants du niveau secondaire réclament leurs primes

Les enseignants du niveau secondaire du territoire Luebo dans la province du Kasaï, réclament leurs primes d’encouragement après les examens du premier semestre 2021-2022 qui se sont déroulés à l’intervalle du mois d’août 2021 et janvier 2022 dans les écoles secondaires. Depuis la fin de ce semestre en janvier 2022, les enseignants de quelques écoles […]



Les enseignants du niveau secondaire du territoire Luebo dans la province du Kasaï, réclament leurs primes d’encouragement après les examens du premier semestre 2021-2022 qui se sont déroulés à l’intervalle du mois d’août 2021 et janvier 2022 dans les écoles secondaires.

Depuis la fin de ce semestre en janvier 2022, les enseignants de quelques écoles dans ce territoire ne veulent pas entré dans les salles de classes pour enseigner suite au non payement de leurs primes.

« Nous avons décidé de laisser d’abord les chefs d’établissements enseigner les élèves, et comme ce sont eux qui ont droit à la prime, que les parents d’élèves payent. Si le gouvernement congolais a payé la prime de gratuité aux enseignants du primaire, c’est parce qu’il a autorisé parents d’élèves du secondaire de payer la prime d’encouragement aux enseignants. Mais comme les enseignants n’en n’ont pas droit, que les préfets fonctionnent seuls », a fait savoir un enseignement.

Étant donné que la gratuité concerne que le niveau primaire des écoles publiques, cette paralysie générale des enseignements, a-t-il noté, « est une réponse tardive réservée à l’arrêté du gouvernement provincial ayant fixé les frais scolaires à payer pour les élèves du secondaire ».

À en croire la même source, tous les enseignants du primaire dans le territoire de Luebo touche un salaire de base de 230.790 FC, et la Prime de gratuité de 30.000 FC par mois au moment où ceux du secondaire ont seulement un salaire mensuel de 231.000 fc sans prime.

Cet enseignant, a indiqué par ailleurs que, ce manœuvre va à l’encontre de l’article 11 de la Loi-cadre qui stipule que tous les enseignants doivent recevoir leurs primes.

Sur le même thème

Goma: une femme et son enfant décèdent dans un incendie à Kihisi

Une mère de famille ainsi que son enfant sont décédés dans un incendie qui s'est déclaré la nuit du hier mardi 23 juillet à Kihisi. Leur maison aussi a toute été ravagé par le feu. L'origine du drame serait la mauvaise installation du réchaud à gaz.

Réglementation des églises : Le permis d’exercice de culte n’est pas prévu par la...

Le permis d'exercice de culte que le ministre impose par la voie d'un communiqué n'est pas prévu par la loi. c'est ce qu'indique Jean-claude Katende sur X

Nord-Kivu : 35 maisons incendiées dans trois jours, la société civile voit la main...

Dans la cité de Sake, 35 maisons ont été incendiée à l'espace de 3 jours. Ce qui ramène à 150 le nombre des maisons incendiées dans trois mois dans cette partie contrôlée par l'armée congolaise. La société civile parle des incendies criminels causés par le M23.

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.