Dans la rubrique :

Kinshasa : Le cris d’alarme de Credo Lembi, né sans pénis

Lombi Credo, c’est le nom de ce jeune congolais de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC), qui est né sans son organe masculin (le pénis). Sur les antennes de Télé 50, une des grandes chaînes de télévision en RDC, il est 18 heures passées, lorsque le confrère David Kilolo, annonce recevoir dans […]



Lombi Credo, c’est le nom de ce jeune congolais de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC), qui est né sans son organe masculin (le pénis).

Sur les antennes de Télé 50, une des grandes chaînes de télévision en RDC, il est 18 heures passées, lorsque le confrère David Kilolo, annonce recevoir dans son antenne du soir, cet invité spécial, qui vient annoncer son cris d’alarme.

La parole lui est accordée. « Je suis né avec une malformation. Je suis né sans pénis. Je dois utiliser au quotidien des couches Pampers, depuis ma naissance, car ayant une incontinence, mes urines n’ont rien pour les contenir », explique-t-il fondant en larmes.

Et de poursuivre :  » Sous le gouvernement Bruno Tshibala, la ministre Chantal Safu avait promis de porter mon cas au Conseil des ministres pour que solution soit trouvée pour mon évacuation en Afrique du Sud pour des soins appropriés. Dommage que c’était vers la fin de mandat de Kabila. Au gouvernement Ilunkamba, elle n’avait été reconduite. Depuis, personne ne s’en est occupée », relate-t-il.

Orphelin de mère, ce fils unique de sa famille affirme que sa mère est décédée de cette situation, et actuellement son père souffre également de l’AVC, pour cause de cette malformation. Tous les médecins qui m’ont consulté, m’ont conseillé de trouver des moyens financiers pour mon évacuation à l’étranger. Ils sont unanimes que c’est là que je trouverai solution à mon cas », a-t-il déclaré.

Credo Lembi, en quête d’une aide pour son évacuation à l’étranger a, à la même occasion, laissé son numéro de contact par lequel on peut l’atteindre, pour toute contribution. Il est joignable au:
+243 898 294 955

Giscard Havril

Sur le même thème

Goma: une femme et son enfant décèdent dans un incendie à Kihisi

Une mère de famille ainsi que son enfant sont décédés dans un incendie qui s'est déclaré la nuit du hier mardi 23 juillet à Kihisi. Leur maison aussi a toute été ravagé par le feu. L'origine du drame serait la mauvaise installation du réchaud à gaz.

Réglementation des églises : Le permis d’exercice de culte n’est pas prévu par la...

Le permis d'exercice de culte que le ministre impose par la voie d'un communiqué n'est pas prévu par la loi. c'est ce qu'indique Jean-claude Katende sur X

Nord-Kivu : 35 maisons incendiées dans trois jours, la société civile voit la main...

Dans la cité de Sake, 35 maisons ont été incendiée à l'espace de 3 jours. Ce qui ramène à 150 le nombre des maisons incendiées dans trois mois dans cette partie contrôlée par l'armée congolaise. La société civile parle des incendies criminels causés par le M23.

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.