Dans la rubrique :

Sud-Kivu: Ascension des prix des produits des premières nécessité sur les marchés

Situation dénoncée ce lundi par la Nouvelle dynamique de la Société civile du Sud-Kivu (NDSCI). La structure citoyenne des droits de l’homme a affirmé que, dans plusieurs marchés de la ville de Bukavu, y compris ceux des différents territoires de cette province, les denrées alimentaires coûtent extrêmement chères. Wilfried Habamungu, son porte-parole soutient que les […]



Situation dénoncée ce lundi par la Nouvelle dynamique de la Société civile du Sud-Kivu (NDSCI).

La structure citoyenne des droits de l’homme a affirmé que, dans plusieurs marchés de la ville de Bukavu, y compris ceux des différents territoires de cette province, les denrées alimentaires coûtent extrêmement chères. Wilfried Habamungu, son porte-parole soutient que les vendeurs et les acheteurs dans certains marchés, notamment, Butch Muhanzi, Kadutu, Nyawera, Lwakabirhi à Kasha et au marché central de Bangira se plaignent de cette situation.

« De même dans nos différents territoires comme par exemple dans le marché de Mudaka à Kabare, le marché de Mana, le marché Kamituga où les vendeurs sont totalement déçus de cette situation, un sac de farine 25 kg qui coûtait 18 $ il y a quelques jours, se vend actuellement à 20$ , les 20 litres d’huile végétale qui se negociaient à 30$ coûte 50 $ ce jour » a t-il indiqué.

Plusieurs familles n’arrivent plus à subvenir correctement à leurs besoins alimentaires. D’où la crainte que cette situation soit à la base de la malnutrition.

Sur le même thème

Goma: une femme et son enfant décèdent dans un incendie à Kihisi

Une mère de famille ainsi que son enfant sont décédés dans un incendie qui s'est déclaré la nuit du hier mardi 23 juillet à Kihisi. Leur maison aussi a toute été ravagé par le feu. L'origine du drame serait la mauvaise installation du réchaud à gaz.

Réglementation des églises : Le permis d’exercice de culte n’est pas prévu par la...

Le permis d'exercice de culte que le ministre impose par la voie d'un communiqué n'est pas prévu par la loi. c'est ce qu'indique Jean-claude Katende sur X

Nord-Kivu : 35 maisons incendiées dans trois jours, la société civile voit la main...

Dans la cité de Sake, 35 maisons ont été incendiée à l'espace de 3 jours. Ce qui ramène à 150 le nombre des maisons incendiées dans trois mois dans cette partie contrôlée par l'armée congolaise. La société civile parle des incendies criminels causés par le M23.

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.