Dans la rubrique :

Occupation de Bunagana : Denis Mukwege déplore l’inaction du gouvernement congolais

L’occupation de la cité de Bunagana, au Nord-Kivu par les terroristes du Mouvement du 23 mars ( M23) soutenu par le Rwanda fait parler bon nombre des congolais. Le prix Nobel de la paix Denis Mukwege a déploré, ce qu’il qualifie de l’inaction du gouvernement congolais face à cette situation. Il l’a dit à l’occasion […]

L’occupation de la cité de Bunagana, au Nord-Kivu par les terroristes du Mouvement du 23 mars ( M23) soutenu par le Rwanda fait parler bon nombre des congolais.

Le prix Nobel de la paix Denis Mukwege a déploré, ce qu’il qualifie de l’inaction du gouvernement congolais face à cette situation. Il l’a dit à l’occasion de la journée internationale de la paix, célébrée le 21 septembre de chaque année.

Aussi, il a déploré l’indifférence de la communauté internationale face à une énième agression dont sont victimes les congolais dans l’Est.

« En cette Journée de la Paix nous déplorons l’inaction du gouvernement congolais et l’indifférence de la communauté internationale face à une énième agression. Œuvrons ensemble pour le respect du droit international pour l’instauration de la paix en RDC», a-t-il écrit via son compte Twitter.

À ce jour, l’on compte plus de 3 mois depuis que la cité de Bunagana est occupée par les terroristes du M23, appuyés par l’armée du Rwanda.

Il y a moins de 24h à New-York, aux USA, Félix Tshisekedi et Paul Kagame, respectivement Président congolais et rwandais se sont mis d’accord pour obtenir au plus vite le retrait du M23 des localités qu’ils occupent actuellement.

Sur le même thème

L’Ouganda rejette catégoriquement toute implication avec les rebelles du M23 

Matata Twaha a vigoureusement nié ces allégations, dénonçant une manœuvre maladroite de l'ONU qui risque de refroidir les relations diplomatiques jusqu'alors cordiales.

Les Etats-Unis prolongent de 15 jours la trêve humanitaire dans l’Est de la RDC

Les Etats-Unis appellent au respect de cette pause dans les hostilités.

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.