Dans la rubrique :

Reconquête de Bunagana: Kinshasa dit privilégier la voie diplomatique

Pour le ministre congolais des Affaires Étrangères, le vice-Premier ministre Christophe Lutundula, la République démocratique du Congo a privilégié la voie diplomatique qui est la « moins coûteuse ».  Il s’agit pour lui d’une « diplomatie sans faiblesse ni naïveté », a-t-il affirmé ce jeudi 22 septembre dans les médias.   Depuis New-York où il […]
Pour le ministre congolais des Affaires Étrangères, le vice-Premier ministre Christophe Lutundula, la République démocratique du Congo a privilégié la voie diplomatique qui est la « moins coûteuse ».  Il s’agit pour lui d’une « diplomatie sans faiblesse ni naïveté », a-t-il affirmé ce jeudi 22 septembre dans les médias.

 

Depuis New-York où il fait partie de la délégation congolaise à la 77ème Assemblée générale des  Nations-Unies, il affirme que la RDC « Nous ne sommes pas des va-t-en-guerre. On a aucune intention de faire la guerre ».

 

Pour Lutundula, à l’ONU, c’est une semaine de vérité. Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a reconnu les faiblesses de la mission qu’ils ont mise en place en RDC. Et le président Tshisekedi a crevé l’abcès ».

 

Un discours qui a mis au dépourvu le rwandais Paul Kagame, estime Lutundula Pene Apala. « Paul Kagame dépourvu d’arguments avec une humilité qui ne lui est pas coutumière. Il ne faut pas confondre précipitation et rapidité. Nous sommes sur un terrain militaire. Il faut bien préparer les choses. Pourquoi dire à nos militaires d’aller combattre alors que nous voyons pointer à l’horizon une solution? », a dit le VPM des Affaires étrangères. 

Sur le même thème

Les conseillers communaux plaident pour l’organisation des élections des bourgmestres

Ils sont montés, ils ne veulent entendre rien d'autre que la tenue des élections. Plusieurs mois après leurs installations, les conseillers communaux ne voient pas leur utilité sans l'élection des nouveaux bourgmestres.

La RDC réclame que la communauté internationale agisse sans délai suite au rapport des...

Ce rapport présente des preuves accablantes et indiscutables de l'agression de la République Démocratique du Congo par le Rwanda.

RDC : la Belgique exprime son inquiétude après le rapport d’experts des Nations Unies 

La Belgique condamne fermement ces actions qui contreviennent aux principes de la Charte des Nations Unies et constituent des violations manifestes de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de la RDC.

Nord-Kivu : les FARDC condamnent fermement le non-respect du Rwanda de la trêve humanitaire 

Les  Forces armées de la République démocratique du Congo ont condamné ce jeudi 11 juillet le non-respect par le gouvernement de Kigali de la trêve...

RDC : l’Ouganda nie tout soutient aux rebelles du M23 

Accusé de soutenir le M23, l’Ouganda a rejeté  ce mercredi le rapport de l’ONU l’accusant d’avoir facilité le passage des troupes du M23, ainsi que...