Dans la rubrique :

Goma: Le CDE lance officiellement la campagne « Free Enterprises for women »

Promouvoir la liberté économique des femmes et les encourager à sortir dans l’ informel vers le formel, tels sont les objectifs visés par cette campagne lancée ce lundi 26 septembre 2022 par l’organisation CDE RDC. Selon Espoir Bindu, Executive Director de cette organisation, cette campagne qui s’étend sur 12 mois va consister à démonter aux […]

Promouvoir la liberté économique des femmes et les encourager à sortir dans l’ informel vers le formel, tels sont les objectifs visés par cette campagne lancée ce lundi 26 septembre 2022 par l’organisation CDE RDC.

Selon Espoir Bindu, Executive Director de cette organisation, cette campagne qui s’étend sur 12 mois va consister à démonter aux femmes entrepreneuses, particulièrement celles qui œuvrent dans l’informel qu’ elles sont en train de perdre en passant par les voies informelles.

Il fait savoir que dans le chemin légal, ces dernières peuvent être capables de s’organiser et décrocher des opportunités de financement pour leurs entreprises respectives.

Durant cette campagne l’organisation CDE va mettre à nue les obstacles auxquels font face les femmes entrepreneures et qui les empêchent de développer leur autonomie dans le secteur entrepreneurial.

Par ailleurs, Espoir Bindu évoque une liste des recommandations au nom de l’organisation qu’il dirige.

Au ministère de l’économie nationale, le CDE demande à faciliter un bon climat des affaires en faveur des femmes entrepreneuses et de supprimer les taxes durant les 6 premiers mois suivant la naissance de l’entreprise.

Au guichet unique, le CDE recommande de réduire le nombre des documents nécessaires pour créer une entreprise féminine en RDC et les exigences financières en faveur de cette catégorie.

Il faut noter que la campagne a été lancée au cours d’un échange avec une dizaine des journalistes à l’hôtel Congo Uni dans la ville de Goma.

Sur le même thème

Nord-Kivu : 35 maisons incendiées dans trois jours, la société civile voit la main...

Dans la cité de Sake, 35 maisons ont été incendiée à l'espace de 3 jours. Ce qui ramène à 150 le nombre des maisons incendiées dans trois mois dans cette partie contrôlée par l'armée congolaise. La société civile parle des incendies criminels causés par le M23.

Sud-kivu: le gouverneur Purusi suspend l’exploitation dans tous les sites miniers de la province

L'exploitation des minerais est suspendue sur toute l'étendue de la province du Sud-Kivu dès ce vendredi 19 juillet 2024. Il s'agit d'une décision du gouverneur de province, Jean-Jacques Purusi, à travers un arrêté.

Bras de fer IGF-Cour des comptes, la société civile dénonce une attitude contre-productive

l'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) et la Ligue Congolaise de lutte contre la Corruption (LICOCO) ont dénoncé des attitudes contre productives à laquelle la Cour de compte s’illustre.

La Cour militaire se dit « incompétente » à juger Salomon Kalonda 

Au vu de sa qualité de sénateur, la Cour militaire de Kinshasa s’est déclarée ce lundi 8 juillet, incompétente de juger l’opposant Salomon Kolonda,...

RDC : Les experts des Nations unies pointent du doigt le Rwanda dans un...

Les  experts des Nations unies mandatés par le Conseil de sécurité ont présenté leur rapport sur la situation en République démocratique du Congo (RDC).  Ce rapport...