Dans la rubrique :

Sortie du cycle d’instabilité à l’Est: Tshiani rejette le plan de Kamerhe

  Si pour vital Kamerhe, président de l’Union pour la nation congolaise, le dialogue franc entre la RDC, le Rwanda et l’Ouganda est nécessaire pour remédier à l’insécurité à l’Est, l’acteur politique Noel Tshiani ne joint pas sa langue à cette initiative. Pour cet économiste et candidat à la présidentielle de 2018, le temps du […]

 

Si pour vital Kamerhe, président de l’Union pour la nation congolaise, le dialogue franc entre la RDC, le Rwanda et l’Ouganda est nécessaire pour remédier à l’insécurité à l’Est, l’acteur politique Noel Tshiani ne joint pas sa langue à cette initiative.

Pour cet économiste et candidat à la présidentielle de 2018, le temps du dialogue et de la naïveté est révolu.

« Le M23 est un groupe terroriste rwandais. On ne dialogue pas avec des terroristes qui ont pris Bunagana par les armes et qui veulent dialoguer avec la RDC en situation de faiblesse pour exiger leur inclusion dans nos institutions », a-t-il soutenu.

Et d’ajouter, « Cessons de cajoler nos ennemis et prendre des étrangers pour nous représenter et nous diriger en marchant sur nos cadavres ! Bunagana est tombé sous contrôle du M23 pendant que la RDC dialoguait avec les rebelles à Nairobi ».

Mercredi 5 octobre dernier, Vital Kamerhe a annoncé son plan de sortie de crise dans l’Est de la RDC basé sur sa théorie de « l’œil du cyclone au centre d’un triangle ».

Dans sa thèse, cet ancien directeur de cabinet du chef de l’Etat, met un accent particulier sur la nécessité d’un dialogue franc entre les pays impliqués notamment la RDC, le Rwanda et l’Ouganda.

Sur le même thème

Les conseillers communaux plaident pour l’organisation des élections des bourgmestres

Ils sont montés, ils ne veulent entendre rien d'autre que la tenue des élections. Plusieurs mois après leurs installations, les conseillers communaux ne voient pas leur utilité sans l'élection des nouveaux bourgmestres.

La RDC réclame que la communauté internationale agisse sans délai suite au rapport des...

Ce rapport présente des preuves accablantes et indiscutables de l'agression de la République Démocratique du Congo par le Rwanda.

RDC : la Belgique exprime son inquiétude après le rapport d’experts des Nations Unies 

La Belgique condamne fermement ces actions qui contreviennent aux principes de la Charte des Nations Unies et constituent des violations manifestes de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de la RDC.

Nord-Kivu : les FARDC condamnent fermement le non-respect du Rwanda de la trêve humanitaire 

Les  Forces armées de la République démocratique du Congo ont condamné ce jeudi 11 juillet le non-respect par le gouvernement de Kigali de la trêve...

RDC : l’Ouganda nie tout soutient aux rebelles du M23 

Accusé de soutenir le M23, l’Ouganda a rejeté  ce mercredi le rapport de l’ONU l’accusant d’avoir facilité le passage des troupes du M23, ainsi que...