Dans la rubrique :

La RDC évalue sa stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation

Mettre en place un système susceptible de dispenser une éducation inclusive, équitable et de qualité à tous les enfants de la République, c’est l’objectif des travaux de la revue conjointe à mi-parcours de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation lancés ce jeudi 13 octobre à Kinshasa. Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire […]



Mettre en place un système susceptible de dispenser une éducation inclusive, équitable et de qualité à tous les enfants de la République, c’est l’objectif des travaux de la revue conjointe à mi-parcours de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation lancés ce jeudi 13 octobre à Kinshasa.


Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) qui a ouvert ces assises, a souligné que les participants auront l’occasion d’analyser les performances du secteur conformément aux objectifs fixés et au cadre des résultats de la stratégie.

« Nous attendons de ces assises, des recommandations claires de la mise en œuvre sectorielle et des actions prioritaires d’ici 2025. Nous attendons également de chacun d’entre vous, des engagements plus ambitieux au cours des prochaines années pour le développement et la transformation de notre système éducatif », a dit Tony Mwaba, président du groupe thématique éducation.

Il a exhorté les participants à trouver des meilleures solutions à des obstacles qui entravent l’atteinte des objectifs du secteur. Ces objectifs selon lui, permettront à la RDC de disposer d’un capital humain de qualité, capable de relever les défis du développement.

Ce groupe thématique de l’éducation est composé des ministères de l’EPST, de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), de la Formation professionnelle et métiers ainsi que celui des Affaires sociales, Actions Humanitaires et Solidarité Nationale et le Coordonnateur humanitaire.

Pour Modeste Mutinga, ministre Affaires sociales, cette revue est l’expression de la RDC de mettre en pratique les différents engagements pris par la communauté internationale en vue d’éradiquer l’analphabétisme dans le monde et d’assurer une éducation de qualité à tous.

Ouverts ce jeudi, les travaux de la revue conjointe à mi-parcours de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation prendront 4 jours.

Sur le même thème

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.

Kongo-Central : le port de Matadi en voie de modernisation 

Mercredi 10 juillet, le vice-Premier ministre, ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Jean-Pierre Bemba a présidé une réunion sur la mise en...

La diatribe de Koffi Olomide à l’émission Le Panier, coûte cher à Jessy Kabasele

Koffi Olomide et Jessy Kabasele sous des salles draps, après une émission à sens unique contre le gouvernement et l’armée engagée au front dans la guerre d’agression imposée à la RDC par le Rwanda.

Nord Kivu: découverte macabre d’une bombe artisanale à Beni Mangina

Une bombe artisanale  découverte ce lundi 08 juillet en commune rurale de Mangina en territoire de Béni au Nord-Kivu. Selon Rocky Muvunga, bourgmestre de...