Dans la rubrique :

Injures contre Denis Mukwege : Synamed hausse le ton

Le Syndicat national des Médecins (SYNAMED), condamne les propos controversés tenus à l’endroit du gynécologue Denis Mukwege par certains acteurs politiques du pays. Dans un communiqué publié jeudi dernier, Synamed met en garde toutes personnes qui « croient en l’instauration d’une pensée unique au détriment du développement communautaire ». S’agissant de la remise en question des sacrifices […]

Le Syndicat national des Médecins (SYNAMED), condamne les propos controversés tenus à l’endroit du gynécologue Denis Mukwege par certains acteurs politiques du pays.

Dans un communiqué publié jeudi dernier, Synamed met en garde toutes personnes qui « croient en l’instauration d’une pensée unique au détriment du développement communautaire ».

S’agissant de la remise en question des sacrifices consentis par le Prix Nobel de la paix, ainsi que des services rendus à la Nation et à l’humanité par Denis Mukwege, en prenant en charge les victimes des violences sexuelles, Synamed se dit être non tolérant quant à ce.

En corrélation, Plusieurs déclarations déjà faites à l’endroit de Denis Mukwege concernant ces ambitions politiques. La dernière en date est celle de Daniel Shekomba, ancien candidat à l’élection de 2018. Ce dernier le qualifié d’hypocrite le Gynéco-Congolais.

 » Ça serait hypocrite de pouvoir soigner les violées tout en ne condamnant pas ceux qui financent ces viols » avait-il lancé lors d’une émission sur une chaîne de télévision « .

Selon lui, il est important d’interdire à la communauté internationale d’acheter les minerais des crimes auprès des groupes armés auteurs des violences, au lieu d’insister sur la cour pénale en faveur de la RDC.

Sur le même thème

Les Etats-Unis prolongent de 15 jours la trêve humanitaire dans l’Est de la RDC

Les Etats-Unis appellent au respect de cette pause dans les hostilités.

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Corneille Nangaa assiste à une messe : l’église catholique évoque un incident qui surprend...

Dans un communiqué, la CENCO évoque un incident survenu à la grande surprise de tous.

Plus de 50 personnes tuées lors de l’attaque de la milice Mobondo à Maï-Ndombe 

Des hommes en uniforme ont également perdu la vie sur le champ de bataille. Les forces de sécurité ont récupéré les corps sans vie après que l'armée ait réussi à disperser la milice, une fois de plus en moins d'une semaine.

Plus de 650 Congolais ont sollicité l’asile en Belgique en six mois 

L’Office des étrangers belge a mis en garde contre les demandes injustifiées et a conseillé aux Congolais d'éviter de se tourner vers des trafiquants de demandes d’asile.