Dans la rubrique :

Patrick Muyaya fixe l’opinion sur les accords signés entre la RDC et le Rwanda

Depuis l’agression de la République démocratique du Congo ( RDC) par les terroristes du M23 appuyés le Rwanda, bon nombre de personnes soutiennent que cette situation dénote des accords signés par le chef de l’État Tshisekedi et son homologue Kagame. Lors d’un briefing vendredi 11 novembre 2022, conjointement animé avec son collègue des Affaires étrangères, […]


Depuis l’agression de la République démocratique du Congo ( RDC) par les terroristes du M23 appuyés le Rwanda, bon nombre de personnes soutiennent que cette situation dénote des accords signés par le chef de l’État Tshisekedi et son homologue Kagame.

Lors d’un briefing vendredi 11 novembre 2022, conjointement animé avec son collègue des Affaires étrangères, le ministre de la Communication et des médias Patrick Muyaya a affirmé qu’il n’y a pas d’accords qui auraient été signés dans le noir et qui liéraient le président de la République au Rwanda.

Il a rappelé que les trois accords signés en juin 2021 avec le Rwanda concernent la double imposition qui facilite la transaction des affaires entre les frontières.

« Ce qui s’est passé, c’était en juin 2021, au jardin de l’hôtel Serena où il y a eu trois accords qui ont été signés. Ce sont des accords basiques que nous avons avec tous les pays du monde qui concernent la double imposition, qui facilite la transaction des affaires entre les frontières», a fait savoir le porte-parole du gouvernement.

Et d’ajouter « Il y a eu des accords entre les citoyens des deux pays. Il y a eu accord qui a été signé entre la société Sakima chez nous et la société rwandaise. Et puis, il y avait Rwand’Air qui opérait sur les lignes congolaises, qui ont été tous suspendus. En dehors de ces trois, il n’y a pas d’accords qui auraient été signés dans le noir et qui liéraient le président de la République au Rwanda, non, ça n’existe pas»insiste-t-il.

Les relations se sont brouillées entre Kigali et Kinshasa à la suite de la résurgence des rebelles du M23 à l’Est de la RDC, sous le parrainage du Rwanda. Récemment le gouvernement congolais a expulsé l’ambassadeur rwandais Vincent Karega en RDC suite à cette même situation. Mais le Rwanda ne cesse de nier même si plusieurs preuves mêmes celles de l’ONU disent le contraire.

Sur le même thème

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Corneille Nangaa assiste à une messe : l’église catholique évoque un incident qui surprend...

Dans un communiqué, la CENCO évoque un incident survenu à la grande surprise de tous.

Plus de 50 personnes tuées lors de l’attaque de la milice Mobondo à Maï-Ndombe 

Des hommes en uniforme ont également perdu la vie sur le champ de bataille. Les forces de sécurité ont récupéré les corps sans vie après que l'armée ait réussi à disperser la milice, une fois de plus en moins d'une semaine.

Plus de 650 Congolais ont sollicité l’asile en Belgique en six mois 

L’Office des étrangers belge a mis en garde contre les demandes injustifiées et a conseillé aux Congolais d'éviter de se tourner vers des trafiquants de demandes d’asile.

Les conseillers communaux plaident pour l’organisation des élections des bourgmestres

Ils sont montés, ils ne veulent entendre rien d'autre que la tenue des élections. Plusieurs mois après leurs installations, les conseillers communaux ne voient pas leur utilité sans l'élection des nouveaux bourgmestres.