Dans la rubrique :

Kasaï: Des sacs de maïs en sortie illégale saisis à Tshikapa

Au moins 150 sacs de maïs en sortie clandestine ont été interceptés par la Police nationale congolaise en ville de Tshikapa dans la province du Kasaï jeudi dernier. D’après le ministre provincial de l’intérieur as intérim Bushabu Bope, le chauffeur a été arrêté avant d’ajouter que, le propriétaire du camion a pris fuite. « Le […]



Au moins 150 sacs de maïs en sortie clandestine ont été interceptés par la Police nationale congolaise en ville de Tshikapa dans la province du Kasaï jeudi dernier.

D’après le ministre provincial de l’intérieur as intérim Bushabu Bope, le chauffeur a été arrêté avant d’ajouter que, le propriétaire du camion a pris fuite.

« Le propriétaire de la marchandise avait pris la poudre d’escampette, mais je venais d’être informé cet après-midi qu’on avait mis la main sur lui, un certain Trésor ! D’après nos sources, le monsieur serait en partenariat avec l’ONG Vision du Monde…Cette situation nous ne pouvons pas la tolérer, nous soupçonnons quelque chose de louche», a-t-il fait savoir.

Il a également déploré cette pratique qui selon lui, est à la base de la majoration du prix du maïs. Le ministre Bope a dit avoir saisi la Cour d’appel pour que les responsables de cet acte soient sanctionnés.

Au mois de novembre de l’année dernière, un seau de maïs se négociait à 40.000 FC soit 20 dollars américains alors qu’il était vendu à 30.000 FC soit 1 dollars américains.

Sur le même thème

Goma: une femme et son enfant décèdent dans un incendie à Kihisi

Une mère de famille ainsi que son enfant sont décédés dans un incendie qui s'est déclaré la nuit du hier mardi 23 juillet à Kihisi. Leur maison aussi a toute été ravagé par le feu. L'origine du drame serait la mauvaise installation du réchaud à gaz.

Réglementation des églises : Le permis d’exercice de culte n’est pas prévu par la...

Le permis d'exercice de culte que le ministre impose par la voie d'un communiqué n'est pas prévu par la loi. c'est ce qu'indique Jean-claude Katende sur X

Nord-Kivu : 35 maisons incendiées dans trois jours, la société civile voit la main...

Dans la cité de Sake, 35 maisons ont été incendiée à l'espace de 3 jours. Ce qui ramène à 150 le nombre des maisons incendiées dans trois mois dans cette partie contrôlée par l'armée congolaise. La société civile parle des incendies criminels causés par le M23.

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.