Dans la rubrique :

Rien ne rassure que la loi Tshiani sera adoptée par l’Assemblée nationale (Patrick Muyaya)

Le ministre de la Communication et des médias et porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, s’est exprimé lundi au briefing presse, concernant la proposition de loi sur la Tshiani jugée discriminatoire par certains congolais. « Le projet de loi sur la congolité de Noël Tshiani est une expression de la démocratie qui n’engage pas le gouvernement […]

Le ministre de la Communication et des médias et porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, s’est exprimé lundi au briefing presse, concernant la proposition de loi sur la Tshiani jugée discriminatoire par certains congolais.

« Le projet de loi sur la congolité de Noël Tshiani est une expression de la démocratie qui n’engage pas le gouvernement congolais. Qui vous dit que l’Assemblée nationale va adopter cette Loi ?», s’interroge-t-il.

Pour lui, « le cardinal Fridolin Ambongo qui condamne cette loi jugée par certains congolais discriminatoire doit aussi condamner avec la même énergie les propos ségrégationnistes tenus par Christian Mwando ».

La réaction du porte-parole du gouvernement intervient après celle de Christian Mwando Simba, ex ministre du plan au sein du gouvernement Sama 1, où il a indiqué que les jeunes Katangais pourront utiliser le ciseau si la candidature de Moïse Katumbi à la présidentielle n’est pas alignée.

La proposition de loi dite de « père et de mère », Noel Tshiani, son initiateur veut réserver l’accès aux hautes fonctions aux congolais de père et de mère. Mais l’avocat Constant Mutamba estime que ces fonctions doivent plutôt être réservées aux congolais « de père ou de mère ».

Sur le même thème

Les conseillers communaux plaident pour l’organisation des élections des bourgmestres

Ils sont montés, ils ne veulent entendre rien d'autre que la tenue des élections. Plusieurs mois après leurs installations, les conseillers communaux ne voient pas leur utilité sans l'élection des nouveaux bourgmestres.

La RDC réclame que la communauté internationale agisse sans délai suite au rapport des...

Ce rapport présente des preuves accablantes et indiscutables de l'agression de la République Démocratique du Congo par le Rwanda.

RDC : la Belgique exprime son inquiétude après le rapport d’experts des Nations Unies 

La Belgique condamne fermement ces actions qui contreviennent aux principes de la Charte des Nations Unies et constituent des violations manifestes de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de la RDC.

Nord-Kivu : les FARDC condamnent fermement le non-respect du Rwanda de la trêve humanitaire 

Les  Forces armées de la République démocratique du Congo ont condamné ce jeudi 11 juillet le non-respect par le gouvernement de Kigali de la trêve...

Kongo-Central : le port de Matadi en voie de modernisation 

Mercredi 10 juillet, le vice-Premier ministre, ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Jean-Pierre Bemba a présidé une réunion sur la mise en...