Dans la rubrique :

Goma: trois personnes fusillées à Kyeshero et Virunga

La nuit du dimanche n’a pas été rose pour les habitants de la ville de Goma, généralement dans les quartiers Virunga en commune de Karisimbi et Kyeshero dans la commune de Goma. Dans ces quartiers précités, d’autres personnes ont été fusillées par des hommes armés en tenue militaire dans la soirée de ce dimanche 23 […]

La nuit du dimanche n’a pas été rose pour les habitants de la ville de Goma, généralement dans les quartiers Virunga en commune de Karisimbi et Kyeshero dans la commune de Goma.

Dans ces quartiers précités, d’autres personnes ont été fusillées par des hommes armés en tenue militaire dans la soirée de ce dimanche 23 avril 2023. Au Quartier Virunga sur le boulevard Julien Paluku Kahongya, l’on a enregistré deux victimes qui ont été fusillées.
Claude Rugo, président du conseil communal de la jeunesse de Karisimbi qui nous livre l’information cite une dame et un homme, dont Mado Kanane Sifa et Ruvu Kaholo.

La même source affirme que les deux personnes ont été toutes orientées dans une structure sanitaire de la place pour des soins médicaux.

Au quartier Kyeshero aussi, c’était un homme d’une société de gardiennage qui a été la cible des bandits armés non autrement identifiés.
Jules Ngeleza, président du conseil communal de la jeunesse de Goma qui nous alerte sur cette situation, a précisé que c’étaient trois bandits dont 2 en tenues militaires FARDC et 1 en tenue civile qui ont extorqué les biens appartenant aux paisibles citoyens.

Avant de tirer également à bout portant sur un élément de la société de gardiennage KK security affecté chez un particulier sur avenue Maendeleo non loin du stade sotraki.

Il précise que la victime qui est entre la vie et la mort a été vite dépêchée dans un hôpital de la place pour des soins appropriés.

Il y a moins d’une semaine, un autre jeune revendeur des crédits a été tué aussi par balle au Quartier Virunga par des hommes armés en tenue militaire FARDC.

Une situation devenue de plus en plus normale dans la ville de Goma où chaque fois il se passe des cas pareils sans que les autorités de l’état de siège ne s’expriment à ce sujet. Récemment, la société civile de la ville de Goma qui se dit préoccupée par cette situation a exigée au président de la République Félix Antoine Tshisekedi de lever en toute urgence l’état de siège, une mesure selon Marion Ngavo président de la Société civile urbaine de Goma ne rassure pas la sécurité de la population ainsi que de leurs biens.

Sur le même thème

Goma: une femme et son enfant décèdent dans un incendie à Kihisi

Une mère de famille ainsi que son enfant sont décédés dans un incendie qui s'est déclaré la nuit du hier mardi 23 juillet à Kihisi. Leur maison aussi a toute été ravagé par le feu. L'origine du drame serait la mauvaise installation du réchaud à gaz.

Réglementation des églises : Le permis d’exercice de culte n’est pas prévu par la...

Le permis d'exercice de culte que le ministre impose par la voie d'un communiqué n'est pas prévu par la loi. c'est ce qu'indique Jean-claude Katende sur X

Nord-Kivu : 35 maisons incendiées dans trois jours, la société civile voit la main...

Dans la cité de Sake, 35 maisons ont été incendiée à l'espace de 3 jours. Ce qui ramène à 150 le nombre des maisons incendiées dans trois mois dans cette partie contrôlée par l'armée congolaise. La société civile parle des incendies criminels causés par le M23.

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.