Dans la rubrique :

Kinshasa a désormais son bureau provincial du Parlement des jeunes

Samedi 30 septembre, le siège du Palais du peuple a accueilli la cérémonie de l’installation du nouveau bureau du Parlement des jeunes de Kinshasa. Outre les neuf membres du bureau, au moins 400 jeunes parlementaires vont composer cette assemblée pour une législature allant jusqu’en 2025. Cette installation vient juste après celle du Parlement des jeunes […]

Samedi 30 septembre, le siège du Palais du peuple a accueilli la cérémonie de l’installation du nouveau bureau du Parlement des jeunes de Kinshasa. Outre les neuf membres du bureau, au moins 400 jeunes parlementaires vont composer cette assemblée pour une législature allant jusqu’en 2025.

Cette installation vient juste après celle du Parlement des jeunes de Lubumbashi. Ceci témoigne de la détermination du président national du Parlement des jeunes, qui, affirme-t-il, fait de la redynamisation de cet organe son cheval de bataille, précise M. Hussien Ndala avant de pointer le grand Kivu, le Grand Kasaï et le Grand Katanga où il compte rendre fonctionnel les bureaux des Parlements des jeunes. 

Représentant le ministre de tutelle dans cet événement, le directeur de cabinet adjoint du ministère de la Jeunesse assure que le Parlement des jeunes bénéficie dorénavant d’une reconnaissance légale dans ce ministère et un budget leur sera alloué.

Dans son allocution, Elvis KIbala, président de la chambre de Kinshasa a exprimé un profond regret du fait “de voir la jeunesse, l’avenir de la nation, est devenu acteur principal de l’insécurité dans la ville. Car dans la plupart des mouvements (phénomènes) Kulunas et kidnapping ont pour membres des jeunes”.

Dans un entretien accordé à Kinshasa Times, après cette manifestation, ce dernier indique que plusieurs actions seront menées à leur niveau pour décourager ces phénomènes. Il a notamment cité des campagnes de sensibilisation ainsi que d’autres stratégies visant à valoriser et occuper les jeunes. 

Le parlement des jeunes est un organe communautaire ayant pour vision la sensibilisation des jeunes aux enjeux nationaux, les encourager à une citoyenneté active, et les inciter à s’impliquer au quotidien national en promouvant l’entente républicaine vers un dialogue interculturel, et c’est dans la diversité des idées et des usages.

Voici la composition du bureau

1. Honorable Elvis KIBALA MOTEMA : Président,

2. Honorable Brenda KUENJI MBUYI : Première vice-présidente,

3. Honorable Jonathan MUTOMBO A MUTOMBO : Deuxième vice-président,

4. Honorable Trésor LULU NONGA : Secrétaire Rapporteur

5. Honorable Véronica BAVUIDISI MATONDO : Secrétaire Rapporteur Adjoint,

6. Honorable Hardy YUMBA KABAMBA : Commissaire à l’intérieur,

7. Honorable Ramazani BABACAR SADI : Questeur,

8. Honorable Aimée BISHALE : Questeur Adjointe,

9. Honorable Jean-Claude NYEMBWE TSHIMPAKA : Conseiller Principal

Sur le même thème

Goma: une femme et son enfant décèdent dans un incendie à Kihisi

Une mère de famille ainsi que son enfant sont décédés dans un incendie qui s'est déclaré la nuit du hier mardi 23 juillet à Kihisi. Leur maison aussi a toute été ravagé par le feu. L'origine du drame serait la mauvaise installation du réchaud à gaz.

L’Abbé Jean-Bosco Bahala destitué de son poste de coordonnateur national du P-DDRCS

Quelques heures avant d'être révoqué, l'abbé Jean-Bosco Bahala avait communiqué à la presse qu'il était en mission à Kampala, en Ouganda.

Réglementation des églises : Le permis d’exercice de culte n’est pas prévu par la...

Le permis d'exercice de culte que le ministre impose par la voie d'un communiqué n'est pas prévu par la loi. c'est ce qu'indique Jean-claude Katende sur X

Report du procès Bukanga Lonzo au 11 novembre prochain 

Il s'agit du troisième renvoi dans cette affaire impliquant l'ancien premier ministre Matata Ponyo.

Judith Suminwa prêche l’exemplarité à son gouvernement

L’exemplarité des responsables que nous sommes nous astreint à être les premiers à respecter nos textes légaux et réglementaires, notamment le Code de la route? déclare la PM Judith Suminwa à son gouvernement.