Dans la rubrique :

Goma: La CFDDH mobilise l’électorat pour voter en faveur de la femme

Début ce vendredi 15 décembre 2023 d’une tribune d’expression populaire des femmes candidates de la ville de Goma. Organisée par la Coalition des femmes défenseurs des droits humains avec l’appui de l’Organisation 11 11 11/Belgique dans le cadre du Projet Élection. Cette activité vise à permettre les femmes candidates à concilier avec leur base. C’est […]

Début ce vendredi 15 décembre 2023 d’une tribune d’expression populaire des femmes candidates de la ville de Goma. Organisée par la Coalition des femmes défenseurs des droits humains avec l’appui de l’Organisation 11 11 11/Belgique dans le cadre du Projet Élection. Cette activité vise à permettre les femmes candidates à concilier avec leur base.

C’est à travers une caravane que ces femmes entrent en contact direct avec la population. Dans différents coins chauds, ces dernières passeront pour sensibiliser les habitants à faire un vote utile, surtout à voter pour femme.

Senga Marie-Madeleine responsable de l’antenne provinciale de la coalition des femmes défenseurs des droits humains, fait savoir que cette tribune d’expression met en lice au moins 51 femmes et vise à sensibiliser les habitants de Goma pour cette fois-ci voter pour une femme au cours des élections du 20 décembre prochain.

« Nous avons organisé cette caravane pour mobiliser l’électorat de la ville de Goma à voter pour femme. Pendant trois jours à partir de ce vendredi 15 décembre, nous allons chaque jour faire le tour, les coins chauds de Goma avec un groupe de 17 femmes jusqu’au lundi prochain et puis nous allons les laisser la journée du mardi et puis mercredi, on va aller voter. L’objectif est de sensibiliser les habitants à voter pour femme. Comme vous le savez, la ville de Goma n’a jamais voté pour une femme», a-t-elle fait savoir.

Prenant part à ce premier jour, Zaina Chaupanga Mignone, candidate députée provinciale ville de Goma, Numéro 307 remercie les organisateurs pour cette sensibilisation en faveur des femmes candidates. Elle appelle les femmes à se liguer comme un seul corps pour faire passer une femme à Goma.

Zaina Chaupande Mignonne en communion avec la population

« C’est que je demande à la population de Goma, c’est de voter massivement pour moi. Il est temps que les femmes accèdent à la gestion de la chose publique de manière officielle. Parce qu’il y a un adage qui dit que ce que le sein résonne la nuit, la barbe l’exprime la journée. Cela ne sera possible que si les femmes votent pour la femme. Que les habitants de Goma nous créditent leur voix, nous allons travailler et ils ne seront jamais déçus » a-t-elle conclu.

À noter que depuis le premier cycle électoral en RDC, la ville de Goma n’a jamais voté pour une femme.

Sur le même thème

L’Ouganda rejette catégoriquement toute implication avec les rebelles du M23 

Matata Twaha a vigoureusement nié ces allégations, dénonçant une manœuvre maladroite de l'ONU qui risque de refroidir les relations diplomatiques jusqu'alors cordiales.

Les Etats-Unis prolongent de 15 jours la trêve humanitaire dans l’Est de la RDC

Les Etats-Unis appellent au respect de cette pause dans les hostilités.

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Corneille Nangaa assiste à une messe : l’église catholique évoque un incident qui surprend...

Dans un communiqué, la CENCO évoque un incident survenu à la grande surprise de tous.

Plus de 50 personnes tuées lors de l’attaque de la milice Mobondo à Maï-Ndombe 

Des hommes en uniforme ont également perdu la vie sur le champ de bataille. Les forces de sécurité ont récupéré les corps sans vie après que l'armée ait réussi à disperser la milice, une fois de plus en moins d'une semaine.