Dans la rubrique :

Invalidation des candidats : la REC Nord Kivu exige la suspension des professeurs impliqués dans la fraude 

Quelques jours après l’invalidation des certains candidats par la CENI pour fraude électorale, bourrage des urnes et détention illégale des dispositifs électroniques de vote, les réactions tombent de partout.  Dans la province du Nord Kivu, c’est la Représentation des étudiants du Congo qui exige que tous les professeurs d’université impliqués dans cette affaire soient suspendus […]

Quelques jours après l’invalidation des certains candidats par la CENI pour fraude électorale, bourrage des urnes et détention illégale des dispositifs électroniques de vote, les réactions tombent de partout. 

Dans la province du Nord Kivu, c’est la Représentation des étudiants du Congo qui exige que tous les professeurs d’université impliqués dans cette affaire soient suspendus de donner cours en attendant l’issue de leur dossier. Selon cette représentation des étudiants au Nord Kivu, ça sera une façon d’éviter de transmettre les antivaleurs aux étudiants. 

La représentation des étudiants se dit prête à barrer la route à tout professeur d’universités impliqué dans la fraude lors des élections du 20 décembre dernier.  Au cours d’une interview exclusive accordée à kt.cd ce lundi 08 janvier 2024, Kambale Kavuo Dany dit Dokolo président de la REC Nord Kivu fait savoir qu’étant éducateurs, les enseignants d’universités doivent avant tout être de modèles et non vecteurs de la mauvaise moralité. 

« La REC est vraiment prête à barrer la route à tout professeur qui sera jugé coupable par les hautes juridictions pour éviter la transmission des antivaleurs aux étudiants, mais aussi pour éviter de jeter l’opprobre à nos universités » a-t-il dit. 

Poursuivant, Kambale Kavuo Danny demande à tous ces professeurs inculpés par la CENI d’aller se justifier auprès des juridictions compétentes pour éviter de ternir l’image des universités du pays en ce qui concerne la fraude et la tricherie. 

« Nous nous appelons universitaires. Je crois que nous devons être exemplaires pour toute la nation » a-t-il conclu. 

Rappelons que le 05 janvier dernier, 82 candidats à la députation nationale et provinciale dont les professeurs d’universités, des mandataires de la fonction publique, des ministres membres de l’Union sacrée ainsi que d’autres membres de l’opposition ont été invalidés par la CENI.

Sur le même thème

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Corneille Nangaa assiste à une messe : l’église catholique évoque un incident qui surprend...

Dans un communiqué, la CENCO évoque un incident survenu à la grande surprise de tous.

Plus de 50 personnes tuées lors de l’attaque de la milice Mobondo à Maï-Ndombe 

Des hommes en uniforme ont également perdu la vie sur le champ de bataille. Les forces de sécurité ont récupéré les corps sans vie après que l'armée ait réussi à disperser la milice, une fois de plus en moins d'une semaine.

Plus de 650 Congolais ont sollicité l’asile en Belgique en six mois 

L’Office des étrangers belge a mis en garde contre les demandes injustifiées et a conseillé aux Congolais d'éviter de se tourner vers des trafiquants de demandes d’asile.

Les conseillers communaux plaident pour l’organisation des élections des bourgmestres

Ils sont montés, ils ne veulent entendre rien d'autre que la tenue des élections. Plusieurs mois après leurs installations, les conseillers communaux ne voient pas leur utilité sans l'élection des nouveaux bourgmestres.