Dans la rubrique :

Nord-Kivu : hausse vertigineuse du prix du carburant 

À Béni-Butembo, un litre de carburant est passé de 3 000 à 6000 FC, même jusqu’à 15 000 FC. La partie nord de la province du Nord-Kivu, dont la ville de Butembo et toute la région de Béni, connaît une hausse vertigineuse du carburant depuis quelques jours. Un litre d’essence qui se négociait il y […]

À Béni-Butembo, un litre de carburant est passé de 3 000 à 6000 FC, même jusqu’à 15 000 FC. La partie nord de la province du Nord-Kivu, dont la ville de Butembo et toute la région de Béni, connaît une hausse vertigineuse du carburant depuis quelques jours.

Un litre d’essence qui se négociait il y a quelques jours entre 3 200 francs congolais et 3 500 francs congolais se négocie actuellement entre 5 000 et 6 000 francs congolais.

Une situation qui impacte négativement sur la vie socioéconomique des habitants qui ne savent plus à quel saint se vouer. De leur côté, les conducteurs n’ont pas d’autre choix que de s’approvisionner malgré ce prix qui ne cesse de monter en flèche. 

Effectuant une descente sur le terrain mercredi 19 juin 2024, le chef urbain de l’économie nationale affirme que sur 24 stations-service, seules trois disposent encore de l’essence. Une quantité qui ne pourra malheureusement pas satisfaire le besoin ressenti, reconnait Kakule Kayihembako Gérard qui s’est confié à la cellule de communication de la mairie de Butembo.

Aux conducteurs des engins roulants ainsi qu’à toute la population, celui-ci a rassuré que la normalisation des prix sur le marché sera bientôt rendue publique par l’autorité urbaine. 

A Beni-ville, le litre d’essence se négocie entre 12 000, voire 15 000 francs. Selon des sources généralement bien informées, cette hausse est justifiée par le blocage des camions citernes sur le sol ougandais. À la base, une tension née de l’initiative de délocaliser le marché des poissons de Kasindi en RDC pour une contrée du territoire ougandais.

En séjour dans la région de Beni, le vice-gouverneur du Nord-Kivu, le général Jean Romuald Ekuka Lipopo a palpé cette question au cours des différentes descentes qu’il a effectuées à Kasindi, le mardi 18 et le mercredi 19 juin 2024.

Sur le même thème

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.

Kongo-Central : le port de Matadi en voie de modernisation 

Mercredi 10 juillet, le vice-Premier ministre, ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Jean-Pierre Bemba a présidé une réunion sur la mise en...

La diatribe de Koffi Olomide à l’émission Le Panier, coûte cher à Jessy Kabasele

Koffi Olomide et Jessy Kabasele sous des salles draps, après une émission à sens unique contre le gouvernement et l’armée engagée au front dans la guerre d’agression imposée à la RDC par le Rwanda.

Nord Kivu: découverte macabre d’une bombe artisanale à Beni Mangina

Une bombe artisanale  découverte ce lundi 08 juillet en commune rurale de Mangina en territoire de Béni au Nord-Kivu. Selon Rocky Muvunga, bourgmestre de...