Dans la rubrique :

RDC : Judith Suminwa déclare son patrimoine familial 

La première ministre Judith Suminwa  a soumis mardi à la Cour constitutionnelle, la déclaration de son patrimoine familial, afin de respecter l’obligation constitutionnelle imposée à tous les membres de l’exécutif national. « En tant que cheffe du gouvernement, il est crucial de respecter la loi et de montrer l’exemple. La Cour constitutionnelle est désormais au courant […]

La première ministre Judith Suminwa  a soumis mardi à la Cour constitutionnelle, la déclaration de son patrimoine familial, afin de respecter l’obligation constitutionnelle imposée à tous les membres de l’exécutif national.

« En tant que cheffe du gouvernement, il est crucial de respecter la loi et de montrer l’exemple. La Cour constitutionnelle est désormais au courant de tout ce que je possède. À la fin de mon mandat, je déposerai également ce que j’aurai acquis. Cela montre que tout citoyen, quel que soit son niveau, doit respecter la loi », a déclaré Judith Suminwa.

Et d’ajouter :  « Le jour où je partirai, en toute transparence, je ferai l’exercice de venir déposer ce que j’aurais eu à acquérir pendant cette période. Au moins, ça permet de démontrer que tout citoyen quel que soit le niveau où il se trouve, doit respecter la loi », a ajouté la cheffe du Gouvernement.

Grâce à cette initiative, la Première ministre Judith Suminwa Tuluka a montré la voie à son équipe gouvernementale et a assuré que tous les membres du Gouvernement respecteront cette obligation constitutionnelle.

« Les ministres vont avoir à le faire. Comme le veut la Constitution, c’est un devoir que nous devons faire dans les 30 jours après notre prise des fonctions. La majorité des ministres ont déjà préparé leurs déclarations de patrimoine familial. Et ils auront à les déposer d’ici jeudi au plus tard », a-t-elle ajouté. 

En effet, l’article 99 de la loi fondamentale de la RDC exige que le Président de la République et les membres du Gouvernement déposent leur déclaration de patrimoine familial devant la Cour Constitutionnelle avant leur prise de fonction et à la fin de celle-ci. Ils doivent y énumérer tous leurs biens meubles, y compris les actions, parts sociales, comptes en banque, et autres. 

De plus, la constitution accorde un délai de 30 jours à partir de l’investiture du Chef de l’Etat ou du Gouvernement pour se conformer à cette obligation. Pour le Gouvernement Suminwa, ce délai est toujours en cours, car son investiture à l’Assemblée nationale a eu lieu le 12 juin dernier.

Sur le même thème

Les Etats-Unis prolongent de 15 jours la trêve humanitaire dans l’Est de la RDC

Les Etats-Unis appellent au respect de cette pause dans les hostilités.

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Corneille Nangaa assiste à une messe : l’église catholique évoque un incident qui surprend...

Dans un communiqué, la CENCO évoque un incident survenu à la grande surprise de tous.

Plus de 50 personnes tuées lors de l’attaque de la milice Mobondo à Maï-Ndombe 

Des hommes en uniforme ont également perdu la vie sur le champ de bataille. Les forces de sécurité ont récupéré les corps sans vie après que l'armée ait réussi à disperser la milice, une fois de plus en moins d'une semaine.

Plus de 650 Congolais ont sollicité l’asile en Belgique en six mois 

L’Office des étrangers belge a mis en garde contre les demandes injustifiées et a conseillé aux Congolais d'éviter de se tourner vers des trafiquants de demandes d’asile.