Dans la rubrique :

Nord-Kivu : les FARDC condamnent fermement le non-respect du Rwanda de la trêve humanitaire 

Les  Forces armées de la République démocratique du Congo ont condamné ce jeudi 11 juillet le non-respect par le gouvernement de Kigali de la trêve en cours  après les affrontements ont éclaté tôt ce matin dans les villages de Nyange et Bibwe, mettant fin à une période de calme relatif dans la région.  « Les Terroristes du Rwanda Defense Force, […]

Les  Forces armées de la République démocratique du Congo ont condamné ce jeudi 11 juillet le non-respect par le gouvernement de Kigali de la trêve en cours  après les affrontements ont éclaté tôt ce matin dans les villages de Nyange et Bibwe, mettant fin à une période de calme relatif dans la région. 

« Les Terroristes du Rwanda Defense Force, ont lancé des attaques simultanées vers 04h52′ du mercredi 10 juillet 2024 sur les positions des Forces Armées de la République Démocratique du Congo et ses partenaires se trouvant aux villages NYANGE et MPATI, situés à 80Km en profondeur à l’Ouest de KITSHANGA, Groupement BASHALI MUKOTO ; et ce, en violation de la trêve humanitaire recommandée par les USA », indique dans son communiqué, le lieutenant-colonel Guillaume Kaiko Ndjike. 

Il précise qu’il il s’en est suivi un déplacement massif des populations qui a non seulement aggravé davantage une situation humanitaire deja chaotique, mais aussi causé une entrave au personnel humanitaire pour accéder aux populations vulnérables de cette partie de la Province du Nord-Kivu.

« Pour ce faire, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et ses partenaires dénoncent avec énergie le non-respect par le régime de KIGALI de ladite trêve et son attitude belliqueuse légendaire à vouloir maintenir les populations déplacées dans des conditions atroces en les privant ainsi l’accès a l’aide humanitaire », conclut le communiqué des FARDC. 

Sur le même thème

Les Etats-Unis prolongent de 15 jours la trêve humanitaire dans l’Est de la RDC

Les Etats-Unis appellent au respect de cette pause dans les hostilités.

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Corneille Nangaa assiste à une messe : l’église catholique évoque un incident qui surprend...

Dans un communiqué, la CENCO évoque un incident survenu à la grande surprise de tous.

Plus de 50 personnes tuées lors de l’attaque de la milice Mobondo à Maï-Ndombe 

Des hommes en uniforme ont également perdu la vie sur le champ de bataille. Les forces de sécurité ont récupéré les corps sans vie après que l'armée ait réussi à disperser la milice, une fois de plus en moins d'une semaine.

Plus de 650 Congolais ont sollicité l’asile en Belgique en six mois 

L’Office des étrangers belge a mis en garde contre les demandes injustifiées et a conseillé aux Congolais d'éviter de se tourner vers des trafiquants de demandes d’asile.