Alors que des affrontements ont éclaté lundi 16 octobre entre les rebelles du M23 et les « Wazalendo » à Kisangani, dans la chefferie de Bwito, dans le territoire de Rutshuru, un convoi du contingent ougandais déployé dans le cadre de la Force régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EACRF) a été pris en embuscade par un groupe armé non identifié.

Selon la communauté est africaine, Les troupes ont repoussé l’attaque et ont atteint leur destination en toute sécurité. 

Elle a annoncé par ailleurs l’ouverture des enquêtes pour identifier le groupe armé responsable de cette attaque qu’elle qualifie de « provocation odieuse ». 

L’EACRF  se dit prête à appliquer  une protection guidée par les règles d’engagement si ses troupes sont menacées pendant leurs opérations conjointes dans la région du Nord-Kivu. 

Jugée insuffisante en termes de progrès, la force régionale de l’EAV devrait quitter le territoire congolais d’ici le 8 décembre prochain, a annoncé le gouvernement congolais.

Licencié en Sciences de l’information et de la communication. Journaliste, rédacteur et reporter spécialiste des questions politiques. Journaliste spécialiste en culture et Fact-checker