Dans la rubrique :

« Ce genre de déclaration renforce la méfiance du peuple congolais envers la Monusco », Francine Muyumba

A l’égard des propos tenus par le secrétaire général de l’Organisation de Nations-unies (ONU), Antonio Guteress, sur la situation sécuritaire à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC), au cours d’une émission sur France 24 ne laisse sans doute les opinions en émoi.Pour la Sénatrice Francine Muyumba, dire que « La vérité est que, […]

A l’égard des propos tenus par le secrétaire général de l’Organisation de Nations-unies (ONU), Antonio Guteress, sur la situation sécuritaire à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC), au cours d’une émission sur France 24 ne laisse sans doute les opinions en émoi.
Pour la Sénatrice Francine Muyumba, dire que « La vérité est que, le M23 est une armée moderne avec des équipements lourds et plus perfectionnés que les équipements de la Monusco », constitue une forme d’hypocrisie.

« Ce genre de déclaration renforce la méfiance du peuple congolais envers la Monusco, L’hypocrisie de l’ONU doit cesser auss », a déclaré l’élue du Haut katanga lors d’une interview.

A. Guterres a reconnu l’incapacité de la Monusco à faire face aux rebelles du M23, et a proposé une « discussion sérieuse » entre la RDC, le Rwanda et l’Ouganda, afin de pacifier l’Est de la République démocratique du Congo car, souligne-t-il, « penser qu’une force de maintien de la paix puisse résoudre des problèmes quand il y a maintenant des forces militaires extrêmement bien armées, c’est impossible ».

Au regard de la complexité de la crise sécuritaire dans l’Est de la RDC et les autres régions de l’Afrique, le numéro 1 de l’ONU pense qu’il est plus que temps de réfléchir profondément sur le futur du maintien de la paix.

Depuis quelque temps, des manifestations hostiles à la Mission onusienne sont organisées dans les grandes villes de la RDC dont le maitre mot demeure : « le départ de la Monusco ». Ainsi, Les casques bleus sont accusés d’être « inefficaces » quant à leurs missions d’appuyer le pays en matières de sécurité et de stabilisation.

Sur le même thème

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.

Kongo-Central : le port de Matadi en voie de modernisation 

Mercredi 10 juillet, le vice-Premier ministre, ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Jean-Pierre Bemba a présidé une réunion sur la mise en...

La diatribe de Koffi Olomide à l’émission Le Panier, coûte cher à Jessy Kabasele

Koffi Olomide et Jessy Kabasele sous des salles draps, après une émission à sens unique contre le gouvernement et l’armée engagée au front dans la guerre d’agression imposée à la RDC par le Rwanda.

Nord Kivu: découverte macabre d’une bombe artisanale à Beni Mangina

Une bombe artisanale  découverte ce lundi 08 juillet en commune rurale de Mangina en territoire de Béni au Nord-Kivu. Selon Rocky Muvunga, bourgmestre de...