Dans la rubrique :

Nord Kivu : La société civile propose la construction urgente d’un mur entre la RDC et le Rwanda

Pour stopper l’hémorragie de l’agression de la République démocratique du Congo par son voisin le Rwanda, la coordination de la société civile du Nord Kivu propose au gouvernement congolais de construire en toute urgence un mur entre la RDC et le Rwanda. Dans une conférence de presse tenue ce mercredi 23 novembre 2022 au centre […]

Pour stopper l’hémorragie de l’agression de la République démocratique du Congo par son voisin le Rwanda, la coordination de la société civile du Nord Kivu propose au gouvernement congolais de construire en toute urgence un mur entre la RDC et le Rwanda.

Dans une conférence de presse tenue ce mercredi 23 novembre 2022 au centre de presse dans la ville de Goma, John Banyne, président de cette structure citoyenne a présenté un bilan assez sombre depuis le début des massacres et tueries dans l’est de la RDC.

Différentes révélations ont été présentées à la presse, notamment la présence des fosses communes dans différents territoires dont Rutshuru, Lubero, Nyiragongo et Masisi où plusieurs centaines des congolais ont été enterrés vivants.

« Il s’impose une urgence que la RDC construise un mûr de 10 m de hauteur le long de sa frontière avec le Rwanda au regard de l’esprit expansionniste que nourrit le gouvernement de ce pays à travers son soutien à la rébellion du M23» a-t-il recommandé.

Une occasion également pour le bureau de coordination de lancer la campagne « Mettez urgemment fin aux crimes oubliés pendant plus de 25 ans à l’Est de la RDC. =Rwanda is Killing in DRC =» pour juger toutes les personnes impliquées dans les tueries depuis plus de deux décennies en RDC.

Le président de la société civile a également plaidé à la communauté internationale de créer urgemment un tribunal pénal spécial pour le Congo afin que les criminels soient arrêtés et jugés.

De son côté, Placide Nzilamba secrétaire exécutif de ce bureau demande à l’armée congolaise de communiquer à tout moment afin de ne pas tremper la population dans la psychose et se faire manipuler par l’ennemi.

Il faut noter que les combats se poursuivent dans le territoire de Rutshuru, pendant que les consultations entre les dirigeants du Rwanda et de la RDC se poursuivent à Luanda pour tenter d’obtenir un cessez-le-feu et le retrait immédiat du M23.

Sur le même thème

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.

Kongo-Central : le port de Matadi en voie de modernisation 

Mercredi 10 juillet, le vice-Premier ministre, ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Jean-Pierre Bemba a présidé une réunion sur la mise en...

La diatribe de Koffi Olomide à l’émission Le Panier, coûte cher à Jessy Kabasele

Koffi Olomide et Jessy Kabasele sous des salles draps, après une émission à sens unique contre le gouvernement et l’armée engagée au front dans la guerre d’agression imposée à la RDC par le Rwanda.

Nord Kivu: découverte macabre d’une bombe artisanale à Beni Mangina

Une bombe artisanale  découverte ce lundi 08 juillet en commune rurale de Mangina en territoire de Béni au Nord-Kivu. Selon Rocky Muvunga, bourgmestre de...