Dans la rubrique :

Après le mini-sommet de Luanda Nouvel élan Nord Kivu dénonce les intentions du Rwanda de balkaniser la RDC

Quelques jours après la signature d’une communication sanctionnant le mini sommet de Luanda pour un cessez-le-feu immédiat et le retour de la paix dans l’est de la RDC, la fédération Nord Kivu du parti politique Nouvel Élan sort de son silence. Comme d’autres personnes dans l’opinion publique, ce parti cher à l’ancien Premier ministre Adolphe […]

Quelques jours après la signature d’une communication sanctionnant le mini sommet de Luanda pour un cessez-le-feu immédiat et le retour de la paix dans l’est de la RDC, la fédération Nord Kivu du parti politique Nouvel Élan sort de son silence.

Comme d’autres personnes dans l’opinion publique, ce parti cher à l’ancien Premier ministre Adolphe Muzito estime que le M23 n’est qu’une simple appellation mais le véritable agresseur de la République démocratique du Congo c’est le Rwanda et l’Ouganda.

S’exprimant au tours de cette question au cours d’une interview exclusive accordée à kt.cd, madame Mamy Kayumba Assumini Présidente fédérale de Nouvel élan en province dévoile que c’est la balkanisation du Congo qui est sur la table du président rwandais Paul Kagame et son collègue ougandais Yoweri Museveni de l’Ouganda.

« Si nous-mêmes nous n’arrivons pas à prendre conscience et nous réveiller pour nous enrôler massivement dans l’armée congolaise, on ne va jamais réussir cette guerre. C’est pourquoi je demande au gouvernement congolais de voir comment associer d’autres hommes politiques en l’instar du Président Adolphe Muzito et considérer leurs propositions pour ramener la paix dans l’est de la RDC» a-t-elle fait savoir.

Elle poursuit en disant que le communiqué de l’EAC est sélective pour le fait que les chefs d’états n’ont cité que le Rwanda oubliant que l’Ouganda agresse aussi la RDC depuis plusieurs années.

« Ce communiqué a aussi démontré quelque part la faiblesse de l’État congolais, du pouvoir en place et de notre armée sur qui j’ai beaucoup d’admiration mais il faut chercher aujourd’hui à fournir beaucoup de moyens à notre armée pour que cette situation cesse définitivement. Le peuple congolais ne doit compter que sur lui-même et non sur une force étrangère. A notre avis, ce communiqué final ne changera rien sur terrain» conclut madame Mamy Kayumba.

Précisons que dans sa récente communication rendue public la soirée de ce vendredi 25 novembre 2022 date de l’expiration de l’ultimatum accordé par les dirigeants de l’EAC, les M23 sous couvert du Rwanda dit accepter le cessez le feu mais demande de rencontrer le facilitateur et médiateur dans cette crise sécuritaire dans l’est afin de discuter sur ce communiqué final en vue du retour effectif de la paix.

Sur le même thème

Les conseillers communaux plaident pour l’organisation des élections des bourgmestres

Ils sont montés, ils ne veulent entendre rien d'autre que la tenue des élections. Plusieurs mois après leurs installations, les conseillers communaux ne voient pas leur utilité sans l'élection des nouveaux bourgmestres.

La RDC réclame que la communauté internationale agisse sans délai suite au rapport des...

Ce rapport présente des preuves accablantes et indiscutables de l'agression de la République Démocratique du Congo par le Rwanda.

RDC : la Belgique exprime son inquiétude après le rapport d’experts des Nations Unies 

La Belgique condamne fermement ces actions qui contreviennent aux principes de la Charte des Nations Unies et constituent des violations manifestes de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de la RDC.

Nord-Kivu : les FARDC condamnent fermement le non-respect du Rwanda de la trêve humanitaire 

Les  Forces armées de la République démocratique du Congo ont condamné ce jeudi 11 juillet le non-respect par le gouvernement de Kigali de la trêve...

Kongo-Central : le port de Matadi en voie de modernisation 

Mercredi 10 juillet, le vice-Premier ministre, ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Jean-Pierre Bemba a présidé une réunion sur la mise en...