Dans la rubrique :

Élections 2023 : la CENCO et l’ECC plaident pour la prolongation de l’enrôlement

Les catholiques et les protestants, à travers la mission d’observation électorale ECC-CENCO ont sollicité, jeudi 19 janvier, la prolongation de la durée de l’enrôlement des électeurs dans les centres qui ont rencontré des difficultés à la première zone opérationnelle. Devant la presse, Le secrétaire général de la CENCO Donatien Nshole a indiqué que « la […]

Les catholiques et les protestants, à travers la mission d’observation électorale ECC-CENCO ont sollicité, jeudi 19 janvier, la prolongation de la durée de l’enrôlement des électeurs dans les centres qui ont rencontré des difficultés à la première zone opérationnelle.

Devant la presse, Le secrétaire général de la CENCO Donatien Nshole a indiqué que « la proposition faite par la CENCO et l’ECC de prolonger la date de la fin de l’enrôlement pour les bureaux qui ont ouvert en retard, pour les bureaux qui ont connu des difficultés telles que les pannes de machines ne doit pas impacter sur la durée ou le calendrier électoral dans la mesure où nous sommes à la première aire ».

Selon la même source, « Si la CENI prend en compte les difficultés observées maintenant, si elle prend les dispositions pour améliorer ces difficultés, nous ne les connaîtrons pas au même degré à la 2e et à la 3e aire. Donc on peut prolonger pour la première aire tout en espérant que pour les 2e et 3e aires, la CENI sera aguerrie pour qu’on évolue dans le respect du calendrier ».

Les deux confessions religieuses ont par ailleurs rassuré que leur demande n’aura pas d’impact sur la suite du calendrier de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

À propos de la durée de cette prolongation, Monseigneur Donatien Nshole, a expliqué que cela ne devrait pas impacter le calendrier global.

« Par rapport aux difficultés observées, un bureau qui a commencé avec un retard d’une semaine, deux semaines, c’est tout à fait normal qu’on lui accorde une ou deux semaines. Un bureau qui a connu des pannes de machines pendant 2, 3 jours, on doit en tenir compte. Donc avec le rapport détaillé, la CENI saura ou alors une moyenne pour permettre que tout le monde soit à l’aise mais cela ne devrait pas nécessairement impacter sur le calendrier global », a-t-il souligné.

La mission d’observation ECC et CENCO a remis à Dav Banza, directeur de cabinet adjoint du président de la CENI, son rapport à mi parcours qui prend en compte la la période du 27 décembre 2022 au 13 janvier 2023.

Sur le même thème

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.

Kongo-Central : le port de Matadi en voie de modernisation 

Mercredi 10 juillet, le vice-Premier ministre, ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Jean-Pierre Bemba a présidé une réunion sur la mise en...

La diatribe de Koffi Olomide à l’émission Le Panier, coûte cher à Jessy Kabasele

Koffi Olomide et Jessy Kabasele sous des salles draps, après une émission à sens unique contre le gouvernement et l’armée engagée au front dans la guerre d’agression imposée à la RDC par le Rwanda.

Nord Kivu: découverte macabre d’une bombe artisanale à Beni Mangina

Une bombe artisanale  découverte ce lundi 08 juillet en commune rurale de Mangina en territoire de Béni au Nord-Kivu. Selon Rocky Muvunga, bourgmestre de...